Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
home iconAu quotidien
line break icon

Est-il possible de tout pardonner ?

FORGIVE

Shutterstock | fizkes

Edifa - Publié le 25/12/20

Certains actes paraissent impardonnables, surtout ceux qui nous ont profondément blessés. Mais il ne faut pas oublier que Dieu nous donne toujours la grâce d’accorder notre pardon à nos offenseurs, même si cela implique un long chemin à parcourir avant de pouvoir le faire.

« Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés » : c’est clair ! En nous ordonnant de prier ainsi, le Seigneur nous fait un devoir de toujours pardonner à ceux qui nous ont fait du mal. Si cela nous paraît impossible, vu les circonstances terribles dans lesquelles nous avons été blessés – dans un passé lointain ou tout proche –, nous savons que le Seigneur nous donne toujours la grâce d’accomplir ses commandements, même lorsque l’exécution nous en semble vraiment utopique. Quelques remarques s’imposent néanmoins.

Pardonner dans l’espoir d’une réconciliation au-delà de la mort

On ne peut vraiment pardonner qu’à une personne qui nous demande pardon du mal qu’elle nous a fait. Si elle ne le fait pas, on ne peut lui pardonner que dans l’espérance qu’elle sollicitera un jour ce pardon, car le pardon n’est authentique que si on souhaite se réconcilier totalement, plus tard, avec son offenseur : que si on espère pouvoir lui donner au plus vite le baiser de paix.

Et lorsque la réconciliation semble vraiment impossible sur terre – à cause de la violence de la blessure ou de la rupture –, on ne peut pardonner que dans l’espoir d’une réconciliation au-delà de la mort, dans l’espoir que « l’autre » demandera éternellement pardon de nous avoir « pourri la vie » et qu’il sera alors un « tout autre » être, totalement transfiguré. Lorsque manque cette espérance, pardonner sans que l’autre le demande est une chose absolument impossible. Mais rien n’est impossible à Dieu !

Apprendre à respecter le cheminement de chacun

Il va sans dire qu’il est beaucoup plus facile de pardonner quand on a fait l’expérience merveilleuse d’être pardonné soi-même. D’où l’importance d’apprendre aux enfants à demander pardon de leurs désobéissances, de leurs entêtements, pour qu’ayant goûté très jeunes cette joie d’être pardonnés, ils n’hésitent pas à demander pardon plus tard s’il leur arrive de commettre une grosse bêtise. Combien d’adultes avouent que, dans leur jeunesse, on avait accepté leurs « excuses », mais que jamais on ne leur avait appris à « s’accuser » vraiment de leurs fautes !




Lire aussi :
Une prière pour se réconcilier avec un ami perdu

Enfin, devant des personnes qui ont été terriblement humiliées, il faut éviter de raconter des exemples de pardon qui peuvent sembler « héroïques » au commun des mortels, mais qui leur paraîtront – et à juste titre – infiniment plus faciles à donner que celui qu’ils devront accorder un jour. Et puis, respectons le cheminement de chacun. Ne culpabilisons pas les personnes auxquelles il faudra beaucoup de temps pour que mûrisse dans leur cœur le difficile et merveilleux pardon qu’elles seront un jour capables d’accorder.

Abbé Pierre Descouvemont

Dix histoires incroyables de pardon :
Tags:
Pardonreconciliation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
Afficher La Suite