Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
home iconSpiritualité
line break icon

Dans quelle "tenue" nous trouvera le Seigneur le jour de notre rencontre avec Lui ?

Photocreo | Depositphotos

Edifa - Publié le 02/11/20

Quand viendra pour chacun d’entre nous la rencontre avec le Seigneur dans quelle « tenue » nous trouvera-t-Il ? La question est d’autant plus sérieuse qu’il est impossible de savoir quand ce jour arrivera.

Dans quelle tenue nous trouvera le Seigneur ? Il est évident que les disciples ont aimé parler de cette question avec Jésus. Mais pour autant, tout disciples qu’ils étaient, Jésus ne les a pas privilégiés avec une connaissance spéciale de l’heure finale, du jour du « Retour » : aucun tuyau sur le sujet ! En revanche, une belle leçon, à partager avec nous tous, qui sommes tout autant concernés. Jésus nous suggère en effet de rester « en tenue de service, les lampes allumées ». Cette « tenue de service » (littéralement « les reins ceints »), c’est en réalité la tenue de la Pâque portée par les Hébreux (Ex 12, 11) au moment de la sortie d’Égypte. Tenue d’un peuple prêt à partir, libéré de son esclavage humain, vivant encore dans le monde mais déjà tourné vers le Seigneur. C’est une tenue pascale, presque une tenue liturgique, baptismale : le vêtement blanc et le cierge pascal (comme les « lampes allumées » qui figurent l’espérance) c’est précisément la tenue de l’Église qui attend le retour de son Seigneur. Pourquoi le retour ? Mais c’est parce qu’il est parti à des noces, il est près de son Père, il fait la fête.

« Restez en tenue de service »

Jésus évoque ce temps de l’Église, un temps d’après sa résurrection et son ascension, où les vrais disciples, qui ont reconnu sa venue et se sont réjouis du Salut, vivent désormais dans l’attente de son retour. Seulement, pour que nous puissions partager à notre tour cette fête, il vaut mieux qu’il nous trouve éveillés.

Les serviteurs éveillés sont déclarés « bienheureux » par Jésus. C’est que dans cette histoire de retour du maître, l’important n’est pas la crainte ou l’angoisse de se laisser surprendre par une heure perfide, comme si Dieu cachait l’heure pour mieux nous avoir au tournant ! Non, l’important, c’est le bonheur du retour, qui nous tient « éveillés dans l’amour », selon la belle expression d’Élisabeth de la Trinité. Minuit ou plus tard, il n’y a pas d’heure trop tardive pour un cœur amoureux qui attend l’être aimé.

Jésus disait en effet à ses disciples : « Restez en tenue de service, votre ceinture autour des reins, et vos lampes allumées. Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour des noces, pour lui ouvrir dès qu’il arrivera et frappera à la porte. Heureux ces serviteurs-là que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller. Amen, je vous le dis : c’est lui qui, la ceinture autour des reins, les fera prendre place à table et passera pour les servir. S’il revient vers minuit ou vers trois heures du matin et qu’il les trouve ainsi, heureux sont-ils ! Vous le savez bien : si le maître de maison avait su à quelle heure le voleur viendrait, il n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Vous aussi, tenez-vous prêts : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra » (Lc 12, 35-40).

Frère Dominique-Marie Dauzet


SKY LIGHT

Lire aussi :
Que se passe-t-il à notre mort ?

Tags:
attentejesusmort
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Soizic et Marin de Vasselot
Claire de Campeau
Le Fournil Bethléem : la reconversion d'un co...
Afficher La Suite