Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Couple : la phrase magique pour mettre un terme à une dispute

WEB 3 COUPLE-ARGUMENT
SHUTTERSTOCK
Partager

Une pique, un reproche, et le ton monte… Tous les couples connaissent les petits agacements quotidiens qui peuvent rapidement mener à une dispute. Pourtant, il existe une solution simple pour gérer ses émotions et éviter de blesser l’autre.

Dans un couple, lors d’une discussion animée ou d’une dispute, le ton peut vite monter. Les paroles blessantes fusent rapidement, laissant une tension électrique flotter dans l’air. Ce scénario, beaucoup d’entre nous l’ont déjà vécu. Pourquoi donc nous permettons-nous parfois un ton peu respectueux avec nos proches, surtout notre conjoint, alors que nous ne le ferions sans doute pas avec des personnes inconnues ?

La délicatesse, un secret du bien-vivre

La communication avec les personnes qui nous sont familières est une affaire d’émotions, qui sont à la base de nos comportements. Façonnée par nos émotions, notre façon d’interpréter le monde devient différente si nous sommes en colère, jaloux, peureux, amoureux… Tout comme nos relations humaines. Et nous réagissons avant même d’en avoir conscience. Nos émotions nous mettent quelquefois « hors de nous ». Comme le fils prodigue, prenons le temps de « rentrer en nous-mêmes » afin de prendre conscience de notre propre implication dans les situations en question. Cela nous permettra de nous rapprocher de nos interlocuteurs.

La colère est mauvaise conseillère, la peur aussi. Pour garder le contrôle de soi, il est bon de s’habituer à ne pas réagir sur le vif, à se donner le temps du recul, de la réflexion. Et de le dire à notre interlocuteur : « Je suis très touché par ce qui se dit entre nous et je préfère attendre d’être plus au calme avant de poursuivre sur ce sujet ». La délicatesse dans notre façon de parler exprime l’attention et le respect que nous portons aux autres. Elle est tout aussi nécessaire que ces prévenances, petites et grandes, qui nous font tant plaisir. Ne serait-elle pas un secret du bien-vivre ensemble ?

Marie-Noël Florant

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]