Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 26 mai |
Saint Philippe Neri
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

Ayrton Senna : 30 ans déjà

Senna1747

JEAN-LOUP GAUTREAU / AFP

Ayrton Senna, le 1er mai 1994, avant le départ du Grand prix de San Marin, à Immola.

François Morinière - publié le 05/05/24

Pour notre chroniqueur François Morinière, la mort tragique du pilote brésilien, il y a 30 ans, nous rappelle que la légende du sport est faite d’exploits, de fraternité, mais aussi de drames.

C’était il y a 30 ans, le temps d’une génération, mais tout le monde se souvient de l’accident du 1er mai 1994. Le Grand Prix d’Imola a commencé et au 7e tour de piste Ayrton Senna perd le contrôle de son véhicule et percute le mur à près de 300 km/h dans le virage de « Tamburello ». La voiture est littéralement pulvérisée et le pilote est inerte. Après de nombreux soins prodigués sur place, un hélicoptère le transporte à l’hôpital où il meurt quelques heures après.

L’idole absolue du peuple brésilien

L’onde de choc est immense car Senna était plus qu’un pilote, « un seigneur » comme titrera un journaliste de L’Équipe dans son éditorial. Pilote surdoué, en quête permanente de la perfection, capable de raconter chaque détail de sa course, déterminé comme personne pour gagner, et encore gagner, il était devenu l’idole absolue du peuple brésilien, mais également de nombreux fans de course automobile dans le monde. Il brillait également par ces qualités humaines exceptionnelles. Trois fois champion du monde en 1988, 1990, et 1991, le pilote Mac Laren avait terminé deuxième en 1993, et voulait donc prendre sa revanche en 1994. Hélas le destin en décida autrement. Les causes de son accident restent incertaines et Alain Prost parlera de défaillance mécanique, peut-être un problème de suspension…

C’est ici bien sûr l’occasion d’évoquer les passes d’armes mémorables entre Senna et le Français, appelé « le professeur » plus froid, plus réfléchi, qui était un peu l’opposé du Brésilien, celui-ci montrant plus de panache et tentant parfois des manœuvres insensées. Il aura en revanche à peine l’occasion de croiser Michael Schumacher qui débute sa carrière au moment de l’accident, et d’ailleurs vainqueur anecdotique de la course. On se souvient de ses larmes en apprenant la mort de son concurrent. Incroyable destin de ces hommes, quand on pense à l’accident de ski du champion allemand, dix-neuf ans plus tard…

Cette maudite courbe

En ce jour anniversaire, des milliers de fans se sont de nouveau rendus en Italie pour honorer la mémoire du pilote et d’autres hommages ont également eu lieu, notamment à Sao Paulo. Aujourd’hui, cette maudite courbe n’existe plus et on a disposé une chicane pour ralentir les voitures. Déjà en 1989, Gerhard Berger avait failli périr au même endroit et fut sauvé in extremis du brasier de sa Formule 1. Le week-end de ce Grand Prix 1994 fut réellement maudit avec un très grave accident l’avant-veille pour Rubens Barrichello sorti miraculeusement indemne, puis la mort le samedi de Roland Ratzenberger lors des essais. Assez injustement, ce pilote inconnu est tombé dans l’oubli, effacé par le drame de son illustre rival.

Comme évoqué ici-même, l’accident mortel de Jules Bianchi arrivera « seulement » trente ans plus tard, et fort heureusement depuis dix ans, il n’y a aucun drame fatal à déplorer, signe du vrai travail fait pour la sécurité des pilotes et du personnel de course. La mort tragique d’Ayrton Senna l’a transformé en un personnage mythique qui fonde la légende du sport, faite d’exploits, de trahisons, de fraternité, mais aussi de drames. Évoquer sa mémoire est un devoir pour rendre hommage à son exceptionnel talent, comme peu d’hommes sur la planète en ont reçu.

Tags:
Sport
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement