Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 30 mai |
Sainte Jeanne d'Arc
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Le pape François affirme que Benoît XVI “connaissait le langage des chats” 

CHAT-BENOIT-XVI-AFP

FILIPPO MONTEFORTE / AFP

Contessina, l'un des chats de Benoît XVI, le 19 février 2013 au couvent de Mater Ecclesiae.

Cyprien Viet - publié le 04/04/24

Le pape François livre son regard sur Benoît XVI dans le livre El Sucesor - “Le Successeur”, paru le 3 avril en espagnol aux éditions Planeta, mais qui n’est pas encore édité en français. Outre de nombreuses révélations sur des sujets sensibles comme le conclave de 2005 et leur ‘cohabitation’ de près d’une décennie au Vatican, le pape François évoque avec tendresse l’amour de Benoît XVI pour les chats. Aleteia revient sur cet aspect attachant de la personnalité du pape allemand.

Dans “Le Successeur”, livre d’entretien avec le vaticaniste espagnol Javier Martinez-Brocal paru en espagnol le 3 avril, le pape François explique qu’il avait rencontré à plusieurs reprises le cardinal Joseph Ratzinger, alors préfet de la congrégation pour la Doctrine de la foi, lorsqu’il fut lui-même appelé à se rendre à Rome en tant qu’évêque puis en tant que cardinal, notamment lors des Synodes de 1994, sur la vie consacrée, et celui de 2001, sur la collégialité épiscopale, dont il fut le rapporteur.

Il livre une anecdote attachante sur le cardinal Ratzinger, qu’il croisait parfois sur la place Saint-Pierre. “Je me souviens de lui dans ce quartier, marchant vers sa maison avec un béret et entouré de chats. Je crois qu’il connaissait le langage des chats, c’était impressionnant. Il leur parlait, ils le comprenaient et le guidaient”, se souvient François.

Le souvenir attendri de Mgr Xuereb

L’amour de Benoît XVIpour les chats est bien connu. Mgr Alfred Xuereb, qui fut le numéro deux du secrétariat privé du Pape de 2007 à 2013, a raconté plusieurs anecdotes croustillantes sur la passion féline du pape allemand dans son livre de mémoires I Miei giorni con Benedetto XVI (‘Mes journées avec Benoît XVI’), son journal de bord publié le 31 janvier 2023 aux éditions San Paolo. 

Il y revient notamment sur la publication en 2007 du livre Chico et Joseph, un livre pour enfants écrit par la journaliste Jeanne Perego, retraçant la vie du pape allemand à travers le regard de son fidèle chat roux. “Le Pape nous a parlé, à table, de ses diverses rencontres avec l’autrice de ce livre et il nous a révélé que, comme cardinal, il avait en tête, une fois à la retraite, d’écrire un livre justement sur les chats. Un rêve qui, évidemment, est resté dans le tiroir”, raconte-t-il, se souvenant que Benoît XVI avait souligné avec ironie qu’à défaut de pouvoir écrire un livre sur les chats, c’est un chat qui écrivait un livre sur lui !

Dans son journal de bord, Mgr Xuereb raconte aussi avec amusement et tendresse l’attitude de Benoît XVI à l’égard d’un faux chat en tissu, déposé près de la fenêtre d’un couloir menant à sa chambre, et qui recevait parfois “de la part du Pape quelque caresse, et quelques mots gentils”. “Le Saint-Père aime tous les animaux, surtout s’ils sont intelligents. J’ai découvert, que quand il regarde la télévision, il est amusé par les publicités dans lesquelles apparaissent des chiens et des chats. Il aime tellement leur expressivité !”, raconte Mgr Xuereb dans ce journal de bord proposant une facette savoureuse du pape allemand dans son intimité.

“Traiter avec attention les autres êtres vivants”

Le pape François, pour sa part, est surtout connu pour avoir exprimé à de nombreuses reprises son désarroi de voir l’attachement de nombreux couples à leurs animaux de compagnie comme une forme de substitut affectif. “Les chiens et les chats prennent la place des enfants, Cela fait sourire, je comprends, mais c’est la réalité. Cela revient à nier la paternité”, s’était-il notamment inquiété lors de l’audience générale du 5 janvier 2022, suscitant des réactions outrées parmi les vétérinaires et les amoureux des animaux. La place prise par les chats dans certaines sociétés en déficit d’enfants, notamment le Japon, corrobore toutefois son analyse.

François a par ailleurs développé dans son encyclique Laudato si’ une ample réflexion sur le soin des animaux comme êtres issus de la Création divine, invitant notamment, au paragraphe 211, à “traiter avec attention les autres êtres vivants” . “Dieu a écrit un beau livre dont les lettres sont représentées par la multitude des créatures présentes dans l’univers”, écrit-il avec une certaine poésie au paragraphe 85, en reprenant une déclaration des évêques du Canada. Et, tout comme son prédécesseur l’avait fait avec un lionceau lors d’une audience générale en janvier 2009, le pape François a réveillé son âme d’enfant en caressant un jeune tigre lors du Jubilé des artistes de cirque, le 16 juin 2016 au Vatican, le faisant sursauter.

Tags:
AnimauxPape Benoît XVIVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement