Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 avril |
Saint Fidèle de Sigmaringen
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Quatre façons toutes simples de rassurer un enfant anxieux

Loving family happy mother and cute child girl holding hands talking sitting on sofa at home

fizkes | Shutterstock

Michael Rennier - publié le 02/04/24

Compétition exacerbée, sentiment d'isolement... Les enfants et les jeunes adolescents ont toutes les raisons d'être de plus en plus anxieux. Comment les parents peuvent-ils les aider à faire face à cette situation ?

L’enfance est une période de la vie passionnante et insouciante. Les enfants passent du temps à jouer ensemble dans la nature et à sauter dans les flaques d’eau, à observer les papillons ou les animaux, à rire et à se rouler par terre. Cependant, cette enfance idéale est souvent mise à mal. Les enfants sont de plus en plus envahis par un sentiment d’isolement, d’insatisfaction, et se sentent souvent sous pression et angoissés. Dès le plus jeune âge en effet, ils sont exposés à la pression de la réussite, à la compétition et sont entourés par des stimuli constants auxquels ils ne peuvent pas échapper, les faisant se sentir émotionnellement submergés. Ils se trouvent continuellement comme s’ils étaient sur scène, sans pouvoir en sortir. Les parents contribuent-ils par inadvertance à cette anxiété par des attentes déraisonnables ? Que transmettre à ses enfants pour qu’ils sachent faire face aux pressions de la vie ? Voici quatre idées.


FIXER DES LIMITES a la réussite

Maternidad. Madre e hijo

Les parents souhaitent souvent que leurs enfants réussissent là où eux-mêmes ont échoué, et qu’ils évitent à tout prix leurs propres erreurs. Ils sont parfois tellement motivés par la réussite de leurs enfants qu’inconsciemment, ils peuvent transmettre leur angoisse. En communiquant ce désir, en effet, ils peuvent donner l’impression à leurs enfants que leur valeur ne dépend que de leurs réussites, et que pour être aimés, ils doivent répondre à leurs attentes. S’il est bien évidemment très bon de vouloir encourager le meilleur chez ses enfants, il est nécessaire toutefois de fixer des limites saines et raisonnables pour qu’ils ne vivent pas sous la pression et l’injonction de la réussite à tout prix.  


VALORISER LEUR CARACTÈRE

cool dad father adolescent boy son teen teenager

Pour beaucoup, il semble que la réussite soit bien plus importante que le caractère, qu’il s’agisse des études, du sport ou des nombreuses activités extrascolaires. En tant que parent, il est important de transmettre à ses enfants que ces réussites sont secondaires et moins importantes que leur personnalité. Les enfants doivent être valorisés surtout pour leurs qualités, comme leur bonté ou leur honnêteté, leur bienveillance ou leur constance, et il est nécessaire de les faire grandir dans ces vertus, car ce qui compte vraiment, ce ne sont pas leurs réussites extérieures, mais ce qu’ils sont intérieurement.


LES AIMER

Mom-hugging-her-daughter

Il est important que les enfants comprennent que leurs parents ne les voient pas comme un projet à perfectionner, mais plutôt comme des personnes à aimer. Il est nécessaire qu’ils passent du temps de qualité avec eux simplement en jouant ou en discutant, et pas toujours en faisant du sport ou en les amenant à des activités. Il est nécessaire aussi de leur faire comprendre qu’ils ne peuvent exceller en tout : le théâtre, la musique, les mathématiques, les langues. Ils doivent donner le meilleur d’eux-mêmes, mais ils seront bons dans certains domaines et moins dans d’autres… Et cela ne change rien à l’amour que leur portent leurs parents.


DONNER UNE FONDATION SPIRITUELLE

Pai e filho rezando o terço

Lorsque les enfants ont le regard tourné vers Dieu, ils peuvent surmonter leurs angoisses. En effet, en sachant qu’il existe un Dieu qui les a créés et qui les aime quoi qu’il arrive, ils se sentiront valorisés, libres d’être eux-mêmes et de prendre la direction qu’ils souhaitent. En intégrant cette vérité fondamentale, ils pourront accepter les réussites et les « échecs » de leur vie avec aisance et vivre plus heureux. En les emmenant à l’église et en priant avec eux, les parents permettent à leurs enfants de développer une relation avec Dieu qui laissera une vraie place à l’espérance, et qui dissipera toutes leurs angoisses. L’anxiété survient lorsque nous perdons de vue qui nous sommes et où nous allons. Il est alors important de revenir à la vérité fondamentale : nous sommes aimés par Dieu pour ce que nous sommes.

Tags:
ÉducationEnfantsParents
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement