Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 23 avril |
Saint Georges
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Purifier l’âme, aérer l’esprit… C’est l’heure du ménage spirituel de printemps !

Mujer ventana

Pixel-Shot | Shutterstock

Christine Magne - publié le 17/03/24

Le printemps pointe le bout de son nez : ainsi que la sève monte aux arbres, des envies de changement viennent réveiller le quotidien : c’est le temps du rangement et du nettoyage, dans la maison comme dans sa vie spirituelle !

Le Carême est l’occasion de faire un peu de tri dans ce qui nous encombre : grignotage, temps d’écran, jeux vidéo, boisson, cigarette… Quel que soit le combat choisi, ce temps permet aussi de voir combien le vide de ces mauvais plis peut faire du bien à notre âme. 

Tout comme l’on voit certains objets qui occupent depuis des années des placards, la vie spirituelle est parfois étouffée par des principes ou des engagements dont on n’a jamais osé sincèrement questionner l’utilité : le cours de catéchisme que je donne depuis 5 ans le mercredi soir est certes un engagement nécessaire pour la paroisse, mais est-ce vraiment la mission à laquelle le Seigneur m’appelle ? Est-ce que je ne m’épuise pas alors que je pourrai me donner ailleurs ? Nul n’est indispensable ! Parlez-en avec un prêtre pour discerner et envisager peut-être d’autres missions à la rentrée et vous former en conséquence, sans pour autant tout laisser tomber maintenant. Le vide réalisé laisse une place pour autre chose.  

“Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place”

De même, certains rendez-vous spirituels, pourtant en principe très porteurs pour se ressourcer, n’aident plus à grandir parce qu’ils ne sont plus animés par l’essentiel : une prière des mères qui se serait transformée peu à peu en une conversation entre copines ou encore le bénédicité que l’on dit machinalement sans prier vraiment. Redonner tout son sens à chacun de ces gestes ou de ces rendez-vous spirituels permet de laisser au Seigneur la place qui Lui revient. 

Le printemps est aussi le bon moment pour faire un peu de rangement et réordonner sa vie : ce peut être un engagement professionnel ou paroissial qui prend trop de place, au détriment de sa vie familiale par exemple. Encore une fois, le regard extérieur d’un prêtre peut être une réelle aide pour reconsidérer l’ordre des priorités. 

Nettoyer, ré-curé(r)… !

Une fois que la place est nette, on peut d’ailleurs passer au nettoyage « proprement » dit, avec un passage à la confession ! Cette démarche peut être l’occasion de dépoussiérer certains principes moraux pour en retrouver tout l’éclat, toute la lumière : n’hésitez pas à interroger le prêtre sur le sens de ce que nous demande l’Eglise, il est certains interdits que l’on se met parfois bien inutilement ou des efforts que l’on consent plus volontiers si l’on comprend mieux la vertu qui se trouve à la clé ! 

Aérer et laisser entrer le souffle… de l’Esprit ! 

Aérer sa vie spirituelle en osant laisser rentrer un air nouveau peut être inconfortable au départ, mais faire beaucoup de bien par la suite. Soirée de louanges, parcours alpha, maraude… Autant de propositions qui nous font sortir de notre zone de confort, mais qui réoxygènent parfois notre vie spirituelle et donnent un élan nouveau pour les mois à venir !

Tags:
Foiprintemps
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement