Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Un expert en IA de Google intègre le Vatican

Demis-Hassabis-CC-BY-SA-2.0

CC BY-SA 2.0

Demis Hassabis à gauche.

I.Media - publié le 09/03/24

Expert en intelligence artificielle (IA) et directeur de Google DeepMind, Demis Hassabis a rejoint le 8 mars l’Académie pontificale des sciences. Il fait partie des représentants qui ont alerté l’opinion publique sur les risques des avancées significatives observées ces dernières années.

Le pape François a nommé l’expert en intelligence artificielle Demis Hassabis, directeur de Google DeepMind, membre de l’Académie pontificale des sciences, annonce le Bureau de presse du Saint-Siège le 8 mars 2024. Cinq autres scientifiques de renoms ont été nommés, dont l’astronome suisse et prix Nobel de Physique Didier Queloz.

Demis Hassabis est cofondateur de Google Deepmind, la succursale du groupe Alphabet en charge de l’intelligence artificielle. Tout en étant investi dans la course au développement de l’IA, il fait partie des représentants qui ont particulièrement alerté l’opinion publique sur les risques que comportaient les avancées significatives observées ces dernières années.

En 2016, ce Britannique d’origine chypriote et singapourienne avait participé à une conférence sur l’intelligence artificielle organisée par le Saint-Siège aux côtés du professeur Stephen Hawking ou de Yann Le Cun, en charge de l’intelligence artificielle à Meta (Facebook). En 2020, l’Académie pontificale des sciences lui avait remis la Médaille Pie XI, qui récompense tous les deux ans un scientifique de moins de 45 ans dont les travaux sont jugés “exceptionnellement prometteurs”.

Deux Prix Nobel de Physique

Le Pape a aussi nommé membre de l’Académie pontificale des sciences l’astronome suisse Didier Patrick Queloz, professeur à l’Observatoire de Genève et à l’Université de Cambridge. Ce spécialiste en recherche d’exoplanètes a été récompensé avec son confrère Michel Mayor par le prix Nobel de Physique en 2019 pour la découverte de la planète 51 Pegasi B.

François a nommé un autre astronome et prix Nobel de physique, l’Américaine Andrea Mia Ghez, récompensée en 2020 avec deux confrères pour sa découverte du trou noir Sagittarius A. Elle enseigne aujourd’hui à l’Université de Californie à Los Angeles.

Un autre membre nommé par le Pape est le biogéochimiste Örjan Mikael Gustafsson, de l’Université de Stockholm. Il fait partie de l’Académie royale des sciences de Suède depuis 2014 – et est en charge de désigner les prix Nobel de physique et de chimie. Ses travaux portent sur les conséquences de la fonte des glaces sur l’environnement.

Le pape François a de plus nommé membre le biochimiste uruguayen Rafael Radi Isola, médecin et docteur en biochimie et professeur du Département de biochimie de l’Université de la République à Montevideo. Il travaille sur la consommation d’oxygène par les cellules liées à la production d’énergie.

Le spécialiste en mathématiques appliquées et mécanique informatique Batmanathan Dayanand Reddy a enfin été nommé membre. Ce Sud-Africain a présidé le Conseil international des sciences de 2018 à 2021.

Tags:
BioéthiquegoogleIntelligence artificielleVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement