Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Saint Auguste Chapdelaine
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

La catéchèse vivante de François autour du sport

THE SOCCER WE LOVE

Antoine Mekary | ALETEIA | I.Media

François Morinière - publié le 29/01/24

Comme une constante depuis son élection, le pape François poursuit sa catéchèse vivante autour du sport en recevant très régulièrement des sportifs de tous les horizons, rapporte François Morinière. Le sport de prédilection du Saint-Père ? Le football, son sport de cœur.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Le message prononcé par le Saint-Père à l’occasion des cinq ans d’Athletica Vaticana — la première équipe de sport du Vatican — a résonné dans le monde entier et plus particulièrement chez les sportifs. Ce message a rappelé avec force les valeurs du sport pour construire des ponts, abattre des barrières et favoriser des relations pacifiques. C’est dans ce sens que l’ONU a voté le principe d’une trêve olympique dans l’espoir d’une pause dans les conflits qui meurtrissent la planète.

Un instrument d’inclusion

Le témoignage de la foi chrétienne des sportifs d’Athletica Vaticana sur tous les terrains de sports favorise la fraternité dans un monde fracturé. Le Saint-Père a rappelé que « nous ne sommes pas des îles » :

Sur le terrain, l’origine, la langue ou la culture d’une personne n’ont pas d’importance. Ce qui compte, c’est l’engagement et l’objectif commun […]. Elle nous rappelle que, malgré nos différences, nous sommes tous membres de la même famille humaine. Le sport a le pouvoir de réunir les personnes, au-delà de leurs capacités physiques, économiques ou sociales. C’est un instrument d’inclusion qui brise les barrières et célèbre la diversité.

Ce message a été reçu dans la joie par les athlètes d’Athletica Vaticana venus avec leurs familles. Ces athlètes ont un rôle singulier à jouer dans le monde du sport. En rappelant les vertus de l’amateurisme qui doit présider à leur engagement, le Saint-Père a souligné leur vocation. C’est ce message que le cycliste Rien Schuurhuis, sous le maillot d’Athletica Vaticana, a pu porter lors du dernier championnat du monde de cyclisme sur route en Écosse. Après avoir concouru très honorablement, se glissant même dans une échappée, le vélo utilisé pour cette course aux couleurs du Vatican a été « signé » par le Saint-Père pour servir ensuite à des œuvres de charité. 

Respecter les règles

Athletica Vaticana est donc bien présent dans le monde du sport pour favoriser l’activité sportive et porter un message d’espérance. Cette présence, le Saint-Père l’a ainsi qualifiée : « Dans un style empreint de simplicité, depuis exactement cinq ans, Athletica Vaticana s’engage à promouvoir la fraternité, l’inclusion et la solidarité, en témoignant de la foi chrétienne parmi les femmes et les hommes de sport, amateurs et professionnels. »

Le sport, par les passions qu’il génère et les revenus qu’il peut engendrer, est parfois une source de tentations pour s’éloigner des règles. Le Saint-Père a invité les sportifs à respecter les règles : « Le jeu est fait de règles à respecter. Gagner avec humilité et accepter la défaite avec dignité sont des valeurs que le sport enseigne et qui doivent être vécues dans la vie de tous les jours pour construire une société plus juste et fraternelle. » Le message délivré par le Saint-Père devant les athlètes d’Athletica Vaticana a été salué par le président du Comité international olympique, Thomas Bach, par ces mots : « Merci, Votre Sainteté, pour votre engagement indéfectible et sans équivoque en faveur de la mission de paix et de solidarité du Mouvement olympique. Merci de votre précieux soutien. »

Ce qui est bon pour l’homme est beau pour Dieu

On se souviendra à cette occasion des valeurs du sport évoquées par le concile Vatican II, lequel avait présenté le sport comme « une aide pour établir des relations fraternelles entre les hommes de toutes conditions, de toutes nations ou de races différentes » (Gaudium et Spes, 61). C’est dans cet esprit de fraternité que les athlètes ont ensuite prononcé une prière autour du cardinal José Tolentino de Mendonça, préfet du Dicastère pour la culture et l’éducation, à qui le Saint-Père a demandé de veiller au dialogue avec les passionnés de sport afin qu’eux aussi « se sachent et se sentent reconnus par l’Église comme étant au service de la recherche sincère du vrai, du bien et du beau » (Prædicate Evangelium, 154).Comme une constante depuis son élection, le pape François poursuit donc sa catéchèse vivante autour du sport en recevant très régulièrement des sportifs de tous les horizons, avec une prédilection pour le football, son sport de cœur. Il y apporte sa vision pastorale plus que théologique, en rappelant que ce qui est bon pour l’homme est beau pour Dieu. En retour, ces rencontres touchent profondément tous les athlètes qu’il reçoit et ils sont nombreux à témoigner combien ces échanges ont bouleversé non seulement leur vie d’homme mais aussi leur relation à Dieu.

Tags:
Pape FrançoisSport
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement