Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 01 mars |
Saint Aubin d'Angers
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Maggie Smith, la grand-mère que l’on rêve tous d’avoir

MAGGIE-SMITH-AFP-076_CHL_154065

JAAP BUITENDIJK / Collection ChristopheL via AFP

Maggie Smith interprétant Violet Crawley, comtesse douairière de Grantham, dans la série "Downton Abbey".

Agnès Pinard Legry - publié le 23/01/24

À l’affiche du "Club des Miracles" en salles le 24 janvier, Maggie Smith prouve une nouvelle fois que l’âge n’a décidément pas de prise sur le talent. À 88 ans, l’actrice continue de conquérir le cœur des petits et des grands.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années », fait dire Pierre Corneille à Rodrigue dans Le Cid. On pourrait ajouter que pour certaines personnes, elle se décuple même à mesure que les années défilent. Et Maggie Smith en est un bien bel exemple. Monument du théâtre et du cinéma britannique, l’actrice aujourd’hui âgée de 88 ans s’est attachée le respect et l’affection d’un large public. Une affection qui tient aux rôles emblématiques et variés qu’elle a joués allant de la mère supérieure aux côtés de Whoopi Goldberg dans Sister Act (1992), à la directrice de Poudlard, Minerva McGonagall, dans les films de la saga Harry Potter, en passant par le chaperon névrosé dans Chambre avec vue (1986) ou la vieille dame SDF dans The Lady in the Van (2015). Et comment ne pas mentionner le personnage de la comtesse de Grantham, Lady Violet, dans la série Downton Abbey, toujours piquée de ses croustillantes répliques, qui lui a conféré sa célébrité.

Son talent a d’ailleurs été largement récompensé par deux Oscars, trois Golden Globes, six BAFTA, trois Emmy Awards et un Tony Award. Artiste britannique parmi les plus connues et les plus célébrées, Maggie Smith a été faite Dame commandeur de l’ordre de l’Empire britannique en 1990 et Compagnon d’honneur en 2014, récompensée pour services rendus au pays dans le domaine des arts. Une reconnaissance à la hauteur de sa carrière et des épreuves qu’elle a surmontées. Alors qu’elle est en chimiothérapie pour lutter contre un cancer du sein, Maggie Smith poursuit sa carrière en participant au tournage du film « Harry Potter et le Prince de sang-mêlé » en 2009.

Une volonté de fer

Ses cheveux gris, ses rides apparentes et son air volontairement pincé tranchent avec la douceur de son sourire et de son regard. Maggie Smith, c’est un peu la grand-mère qu’on aimerait avoir. Et la marque de luxe espagnole Loewe ne s’y est d’ailleurs pas trompée : elle a choisi Maggie Smith pour devenir son égérie de mode.

Lors du tournage de son dernier film, « Le Club des Miracles », Maggie Smith a témoigné d’une volonté de fer. Interrogé par l’édition anglaise d’Aleteia, le réalisateur Thaddeus O’Sullivan a ainsi confié : « Maggie avait 87 ans au moment où nous tournions, mais quand elle était sur le plateau, mon Dieu, elle travaillait vraiment, vraiment dur. » Une volonté à la hauteur de l’affection que lui porte le public.

Tags:
Cinéma
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement