Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 mars |
Sainte Olive
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Fiducia Supplicans : Jésus n’est « pas venu appeler des justes mais des pécheurs » insistent les évêques de France

CEF, LOURDES, ASSEMBLEE PENIERE, EVEQUES

AFP

Mgr Eric de Moulins-Beaufort prononce le discours de clôture de l'Assemblée plénière des évêques de France, le 31 mars.

Agnès Pinard Legry - publié le 10/01/24

"Fiducia Supplicans rappelle que ceux qui ne vivent pas dans une situation leur permettant de s’engager dans le sacrement de mariage, ne sont exclus ni de l’Amour de Dieu, ni de son Église", ont réagi les évêques de France le 10 janvier dans une déclaration commune.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Une réaction attendue. Après la publication le 18 décembre par le dicastère pour la Doctrine de la foi de Fiducia Supplicans sur la bénédiction des couples irréguliers, suivie début janvier d’un communiqué du dicastère pour « aider à clarifier la réception » du texte, c’est au tour de la Conférence des évêques de France (CEF) de réagir. Fiducia Supplicans est « un encouragement aux pasteurs à bénir généreusement les personnes qui s’adressent à eux en demandant humblement l’aide de Dieu », affirme la CEF dans une déclaration publiée le 10 janvier. « Ils les accompagnent ainsi sur leur chemin de foi pour qu’elles découvrent l’appel de Dieu dans leur propre existence et y répondent concrètement. »

Rappelant que Fiducia Supplicans redit bien la doctrine de l’Église catholique concernant le mariage, cette déclaration est aussi un rappel de l’«accueil inconditionnel et miséricordieux » à laquelle Jésus appelle chacun, puisque lui-même « n’est « pas venu appeler des justes mais des pécheurs » (Mc 2, 17), que nous sommes tous ». « Fiducia Supplicans rappelle que ceux qui ne vivent pas dans une situation leur permettant de s’engager dans le sacrement de mariage, ne sont exclus ni de l’Amour de Dieu, ni de son Église », déclarent encore les évêques de France.

Un accueil « large et inconditionnel »

Et de reprendre : « Elle les encourage dans leur désir de s’approcher de Dieu pour bénéficier du réconfort de sa présence et pour implorer la grâce de conformer leur vie à l’Évangile. » Un accueil « large et inconditionnel » que les ministres de l’Église peuvent désormais aussi manifester par « des prières de bénédiction, données sous une forme spontanée, « non ritualisée » (n° 36) hors de tout signe susceptible d’assimilation à la célébration du mariage ». La CEF redit ainsi le principal enseignement du Christ qu’est l’accueil et l’amour de chacun eu égard à son état de vie. Mais elle n’éclaircit pas un point trouble relevé par plusieurs évêques dans Fiducia Supplicans qui est de savoir si les bénédictions s’adressent aux individus ou aux couples.

« Nous insistons sur le fait que les bénédictions sont pour les personnes, pour les aider à avancer sur leur chemin », a souligné à ce sujet l’évêque de Nanterre Mgr Matthieu Rougé, membre du Conseil permanent de la CEF, dans une interview accordée à l’agence I.Media. « Toute personne peut s’ouvrir aux bénédictions du Seigneur et il est bon que les ministres ordonnés n’hésitent pas à accompagner par la bénédiction de Dieu tous ceux qui sont en chemin vers lui. »

Dans une note adressée le 4 janvier 2024 aux prêtres de leurs neuf diocèses, les dix évêques de la province ecclésiastique de Rennes avaient déjà réagi à Fiducia supplicans  en rappelant avant tout que la déclaration pose le principe de la « possibilité » de la bénédiction des couples de même sexe, et non l’obligation de le faire. « De fait, elle nous invite à opérer un discernement », relevaient-t-ils. Et de poursuivre : « Il est opportun de bénir de façon spontanée, individuellement, chacune des deux personnes formant un couple, quelle que soit leur orientation sexuelle, qui demandent la bénédiction de Dieu avec humilité et dans le désir de se conformer de plus en plus à sa sainte volonté. »

Tags:
BénédictionFiducia supplicans
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement