Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 23 février |
Saint Alexandre l'Acémète
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Avec le prix Pauline Jaricot, les OPM soutiennent financièrement les jeunes qui voyagent au bout du monde

PRIX-PAULINE-JARICOT.jpg

Larry Lock / OPM

Reportage vidéo de Larry Lock aux côtés du père Jacques Grad, prêtre missionnaire polonais de la Société du Verbe Divin, vît auprès de populations rurales isolées de Madagascar.

Bérengère de Portzamparc - publié le 10/01/24

Vous avez entre 18 et 35 ans et comptez partir faire un voyage au bout du monde ? Ou à l’inverse vous en revenez avec des images plein la tête ? Pourquoi ne pas devenir reporter missionnaire avec le soutien des Œuvres pontificales missionnaires (OPM) en participant à la 2eme édition du Prix Pauline Jaricot et dont Aleteia est partenaire ?

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Les Oeuvres pontificales missionnaires (OPM) ont annoncé ce mardi 9 janvier, jour de fête de la bienheureuse Pauline Jaricot, l’ouverture aux candidatures pour la 2eme édition du Prix Pauline Jaricot qui soutient et récompense des jeunes voyageurs, entre 18 et 35 ans. “L’objectif de ce prix est d’encourager les jeunes à partir rencontrer des croyants du bout du monde, et de donner des nouvelles de ces missions, un peu dans l’esprit des Annales de la propagation de la Foi, cette revue qui avait été initiée par Pauline Jaricot, qui fut pendant plus de 150 ans la principale source d’information sur la mission pour de nombreux catholiques”, explique à Aleteia Georges Delrieux, le secrétaire général des OPM France. 

Plus d’annales aujourd’hui, mais des vidéos, des reportages audio, des écrits, autant de possibilités pour les jeunes qui ont un désir de découvrir le monde, de raconter leur voyage, et de bénéficier d’une aide financière pour le départ, ou d’une mise en lumière de leurs reportages à leur retour, grâce aux médias partenaires dont Aleteia. « Si les jeunes sont nombreux à partir sac au dos aujourd’hui, les inciter à aller à la rencontre d’autres cultures, et de témoigner ensuite, est aussi une action d’évangélisation », souligne Francisque de Bantel, en charge de la communication des OPM, qui rentre lui-même en France après trois ans passés à Madagascar. 

Bourse de 1.500 euros

Pour soutenir ces jeunes, les OPM proposent plusieurs modalités. Ils peuvent, avant leur départ, déposer un dossier (avant le 29 avril 2024) pour obtenir une aide financière et technique de 1.500 euros qui les aidera à acheter du matériel ainsi qu’une initiation au reportage missionnaire, dispensée par les OPM et les médias partenaires dont Aleteia. Ou, pour ceux qui sont déjà rentrés, et qui sur place, ont fait des rencontres enrichissantes, récoltant des images ou des textes pour témoigner, ils peuvent à leur tour candidater, jusqu’au 30 septembre 2024, pour proposer leur reportage et peut-être gagner un prix (du jury, coup de coeur…), qui sera remis en octobre 2024, lors de la grande semaine missionnaire mondiale

Vainqueur de la 1ere édition du prix Pauline Jaricot en 2023, Larry Lock raconte. « J’ai découvert l’existence de ce prix sur les réseaux sociaux, et je suis sûr que Pauline Jaricot m’a aidé, pour m’y inscrire mais aussi tout au long de mon reportage à Madagascar, où le tournage et les rencontres se sont passés sans encombre ». Résultat pour le jeune homme, une vocation de vidéaste free lance est née, et la visibilité de son film magnifique – sur un prêtre missionnaire polonais vivant auprès de populations rurales isolées – lui a ouvert bien des portes. 

Pour les OPM, bénéficier de ces nouvelles générations, aventurières, dynamiques, et à l’aise avec les outils numériques, est une belle opportunité de faire toujours mieux connaître la mission et les chrétiens du bout du monde, les reportages lauréats étant accessibles sur leur site. Et ce n’est pas Diane, 28 ans, qui dira le contraire ! Rentrant de neuf mois d’un périple en Asie du Centrale à la rencontre des chrétiens des steppes avec sa complice Anna et dont Aleteia s’est fait l’écho, elle vient de passer deux mois à monter un reportage de 40 minutes qu’elle compte bien présenter à cette nouvelle édition du prix Pauline Jaricot. « Même si on ne gagne pas, on a déjà tellement reçu ! », se réjouit-elle. « Car avec le soutien institutionnel des OPM pendant notre voyage, cela nous a ouvert des portes dans des endroits qui étaient pourtant quasi inaccessibles et j’en suis sûre, Pauline Jaricot y est aussi pour beaucoup, elle nous a facilité la rencontre et la mission ! »

D’ailleurs, depuis leur retour, Diane et Anna enchaînent les rencontres et les conférences dans des paroisses, un peu partout en France, et même à Lisbonne pendant les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), pour présenter leur film et raconter leur expérience de mission, sous le regard bienveillant de Pauline Jaricot. Alors plus d’hésitation pour tous ces jeunes qui rêvent de découvrir le monde, mettez-vous sous la protection de Pauline Jaricot, et assurément elle vous guidera pendant le voyage et même après, et pourquoi pas, pour gagner le premier prix !

En partenariat avec les Œuvres Pontificales Missionnaires

OPM
Tags:
MissionMissionnaireOPMPauline Jaricot
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement