Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Saint Auguste Chapdelaine
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Le jour où des scouts hissèrent une croix au sommet du Canigou en pleine Occupation

croix-canigou-scout

Marmotton66

le 21 juillet 1943,départ de la croix du chalet des cortalets et passage auprès de l'étang de l'estanyol.

Marjorie Chatelus - publié le 29/12/23

Il y a quatre-vingt ans, entre le 18 et le 28 juillet 1943 et en pleine occupation allemande, des chefs et routiers scouts de Perpignan décident d’élever une croix en fer forgé au sommet du mont du Canigou. Voici le récit de cette aventure qui fut surtout un audacieux élan de foi.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

En ce début du XXIesiècle, cent ans après l’essor spectaculaire du scoutisme français, nombre de groupes soufflent leurs bougies les uns après les autres (groupe Saint-Louis à Paris, Saint-Étienne à Toulouse…). L’année 2023 marque ainsi les cent ans du groupe scout Notre-Dame de la Real, à Perpignan. Mais qui se souvient encore de l’histoire de la 1ePerpignan en 1943, tout juste vingt ans après sa création ? 

Durant les années de guerre, les chefs et routiers de ce groupe sont mobilisés, puis ils décident de rejoindre la Résistance dans divers mouvements, fidèles à leur promesse de servir leur pays. Au début de l’année 1943, certains dont le chef de clan Jo Tasias entreprennent de réaliser un pari fou : mettre en place une croix au sommet du Canigou, qui domine les terres catalanes de ses 2.783 m d’altitude. Le but, effectuer un pèlerinage afin de prier pour la France, alors occupée, et pour le retour des prisonniers. 

Les scouts se font aider pour la réalisation de la croix par un ami de leur aumônier, Georges Margouet. Il est forgeron et réalise une croix qu’il termine en juillet 1943. 

FABRICATION-CROIX-CANIGOU.jpg
Dans le local du clan des scouts de la réal, la croix est fabriquée entre février et juillet 1943. Les scouts se font prêter une enclume pour forger les éléments de la croix

Monter la croix de cent douze kilos donne aux scouts et aux guides l’occasion de prier le chemin de croix, accompagnés des prêtres qui soutiennent leur entreprise. Les conditions sont éprouvantes, d’autant qu’une partie du chemin est parcourue pieds nus, et l’opération rendue physiquement plus difficile du fait de la sous-alimentation liée à la guerre. Sous un ciel peu clément, les scouts montent à pied les plus de 2.000 mètres de dénivelé positif qui séparent Prades du refuge des Cortalets. Le matériel nécessaire, mortier, pelles, cordes, est tiré dans une charrette à bras. Le refuge sert de camp de base pour les dix jours de travail qui s’ouvrent.

TRANSPORT-CROIX-CANIGOU.jpg
Sur la piste de balagt, au dessus du col de millères, lundi 19 juillet 1943, sous la fontaine de l’orriol.

Enfin le socle est réalisé, la croix trouve sa place et le scellement se termine le 26 juillet. Bénédiction et messe célébrée sur la table d’orientation accompagnent cette étape émouvante.

MESSE-CROIX-CANIGOU.jpg
Jo Tasias relate dans ses notes: « Une fois au pic, nous commençons à chercher un coin pour dresser l’autel et finalement nous le montons sur la table d’orientation. Sur une toile de tente retenue par quelques cailloux, le père prépare un autel. Quelle belle messe! La devant notre croix, sa croix dans le froid à 3000 mètres d’altitude. Ah oui quelle belle messe, combien émouvante! »

L’histoire ne s’arrête pas tout à fait ici. En effet, les scouts n’ayant demandé (et pour cause !) aucune autorisation, ils ont implanté la croix trop près du point géodésique, repère matérialisant des coordonnées géographiques. En 1960, des employés du service géographiques, peu scrupuleux, la font sauter à la dynamite car elle les gêne dans leur travail. Qu’à cela ne tienne, les scouts décident d’en remettre une. Ils récupèrent les morceaux de l’ancienne croix qui avaient été jetés sur les pentes de la montagne, et entreprennent de la reforger tout en faisant réaliser une nouvelle croix, plus grande, haute de 1,80 m et large d’un mètre d’envergure. Jo Tasias prend la précaution de demander une concession d’un mètre carré, plus éloignée du point géodésique. La nouvelle croix est inaugurée le 30 juillet 1961, au cours d’une cérémonie plus importante que la précédente, qui gardait un caractère clandestin.

CROIX-CANIGOU
La croix en fer forgé actuelle est la réplique d’un exemplaire précédent.

La première croix réparée a été installée dans les années 1960 près de Saint-Jean d’Albère dans les Pyrénées orientales, à l’entrée du monastère des ermites de Marie (aujourd’hui monastère des sœurs de Bethléem). Le scoutisme a une fois de plus montré sa capacité à susciter des adultes responsables, fidèles à leur promesse et créatifs dans sa mise en œuvre.

Tags:
FranceScoutismeSeconde guerre mondiale
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement