Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 01 mars |
Saint Aubin d'Angers
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

Quelles sont les différentes formes de prière ?

shutterstock_2048988740.jpg

M-Production | Shutterstock

Fotografija je simbolična

La rédaction d'Aleteia - publié le 28/12/23

Dans le Mooc "Entrez dans la prière", Mgr Olivier de Cagny, évêque d'Évreux, revient sur les différents formes de prière. Une mise au point essentielle à l'aube de l'année dédiée à la prière.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Pourquoi prier, comment, à qui s’adresser, quels mots choisir ? Il n’est pas toujours évident de trouver le temps de dialoguer avec Dieu, ni même de savoir comment. Mgr Olivier de Cagny, évêque d’Évreux, répond aux questions que tout le monde se pose dans le MOOC « Entrez dans la prière », une formation gratuite et en ligne sur la plateforme Formation catholique. Aleteia publie ici l’intégralité de son interview.

Formation catholique :Pourquoi est-ce important de prier ? Et pourquoi y a-t-il tant de façons de prier?
Mgr de Cagny
: Il y a plusieurs façons de se mettre en prière. Il y a la méditation de la Parole, la prière des psaumes, dont nous avons déjà parlé, l’adoration eucharistique, l’oraison. Puis, à l’intérieur de toute forme de prière, on peut distinguer au moins cinq attitudes fondamentales : la demande, l’intercession, l’action de grâce, la louange puis la demande de pardon. Concrètement, louer Dieu c’est d’abord se décider à se mettre devant lui n’importe quand dans sa journée, et juste être là, ne serait-ce qu’un instant, pour reconnaître sa grandeur, sa bonté, sa beauté. C’est ça la louange.

Et est-ce que ce n’est pas un peu la même chose que l’action de grâce ?
Un peu oui, mais l’action de grâce remercie pour quelque chose que l’on a reçu, en général. La prière d’action de grâce, elle nous met dans une très belle attitude envers le Père : la gratitude. Si vous voulez, on est plus proche du « merci » que du « bravo ». « Dieu merci ! ». Dans l’action de grâce, on reconnaît ce qu’on a reçu, et très vite on l’attribue à Dieu. Parce qu’on réalise que tout vient de lui, en fait. L’Église nous propose de très nombreuses prières d’action de grâce, et pour toutes les occasions, alors profitons-en !

Comment prier quand on est triste ?
C’est vrai. Parfois, on est triste, et on peut d’ailleurs très bien crier à Dieu sa détresse ! On le voit beaucoup dans les psaumes. Mais il ne faut pas en rester là. Et alors, la louange est une très bonne façon de le faire, décider simplement de dire à Dieu : « Je sais que tu es là et que tu ne m’abandonneras jamais ». Au fond, cette prière nous transforme, elle nous fait avancer dans la foi. La prière de demande, elle implore de Dieu quelque chose. Jésus lui-même nous l’a dit : « Demandez et vous recevrez ». Il dit encore : « Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est aux cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent ! » C’est dans l’Évangile de saint Matthieu, au chapitre 7 (Mt 7, 11).

Le plus grand fruit, c’est que la prière nous change et qu’elle nous aide à nous ajuster à la volonté de Dieu.

Pourquoi la prière ne semble-t-elle pas toujours efficace ?
Alors, c’est sûr, c’est une des difficultés de la prière : on attend des fruits concrets, et puis on est déçus… C’est vrai et ça peut être très douloureux. Jésus dit : « Cependant, non pas comme moi, je veux, mais comme toi, tu veux ». Il faut essayer d’entrer dans la prière du Christ jusqu’au bout. Souvent, nous le savons bien, la prière est aride, elle est difficile, nous sommes pris par les distractions, nous avons l’impression qu’il ne se passe rien. N’hésitons pas à demander au Seigneur tout simplement de nous aider à être persévérants ! Prier c’est d’abord prendre de bonnes habitudes et ça demande du temps, par définition. Il faut répéter, recommencer, persévérer. Ce n’est pas facile, ça se prépare, et il faut accepter aussi de ne pas en voir les fruits tout de suite.

Mais justement, quels peuvent en être les fruits ?
Alors, le plus grand fruit, nous l’avons dit, ce n’est pas que la prière change Dieu, c’est qu’elle nous change et qu’elle nous aide à nous ajuster à la volonté de Dieu, elle nous « garde en Dieu » et l’Esprit Saint peut se déployer en nous pour agir. Les fruits de la prière se déploient alors dans toutes nos actions. Parfois, on vit quelque chose de fort, de beau, de profondément juste, et on se dit : « Ah, c’est vrai, j’ai prié et Dieu m’a aidé, c’est sûr ! »

Tags:
moocPrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement