Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 mars |
Sainte Olive
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

La vie cachée de la Sainte Famille

2-St-Joseph-Church-in-Nazareth-13.jpg

Photo Courtesy of Sr. Amata CSFN

Jacques Gauthier - publié le 28/12/23

Jésus, Marie, Joseph : trois noms, trois présences, trois amours. La Sainte famille est un modèle de foi, d'espérance et de tendresse que l'Église catholique célèbre chaque année entre Noël et le jour de l’An.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Cette jeune et sainte famille menait une vie très simple à Nazareth, accomplissant avec amour les petites choses du quotidien. Leur existence ordinaire était cachée en Dieu. Les gens du village ne pouvaient se douter que cet enfant était le Messie attendu, le Fils de Dieu. Ses parents accueillaient ce mystère dans la foi, sans tout comprendre, coopérant d’une manière unique au grand mystère de la Rédemption.

Une vie ordinaire

Marie et Joseph ont donné à Jésus tout ce qu’il fallait pour qu’il grandisse en sagesse et en grâce. Marie veillait à la sanctification du foyer : transmission des valeurs bibliques, préparation des fêtes et des plats traditionnels, création d’une atmosphère d’amour, accueil des cousins de Jésus. Elle faisait de sa maison un petit temple. Jésus demeurait soumis, docile, curieux ; il désirait apprendre. Tout jeune, quand il ne jouait pas au jardin avec ses cousins, il aimait venir dans l’atelier du charpentier. Joseph lui montrait comment manier les outils. Marie les regardait avec ce sourire bien à elle. Elle retenait tous ces moments dans son cœur pour les transformer en action de grâce. Sa prière toute simple se nourrissait à même sa vie quotidienne.

Jésus aussi appelait ses parents « papa » et « maman »

Il n’y avait rien de plus beau au monde quand Jésus disait « maman », en embrassant Marie, quand il appelait Joseph abba, papa chéri. Il utilisait souvent ce mot quand il priait spontanément, comme si ce vocable de tendresse caractérisait sa relation à Dieu. Mais c’est d’abord à Joseph qu’il a dit abba en le serrant dans ses bras. Plus tard, ce dernier trouvera son fils à Jérusalem, parmi les docteurs de la Loi, s’occupant des affaires de son Père (Lc 2, 41-50). Comme tout enfant, Jésus s’est s’identifié instinctivement à ses parents, reproduisant les mêmes gestes et attitudes. En les voyant agir, il a appris l’accueil de l’autre, le don de soi, le souci des pauvres, la solidarité envers les exclus.

Święta Rodzina w warsztacie św. Józefa

Une vie de famille fondée sur la prière

Jésus, Marie, Joseph priaient ensemble en partageant des passages de la Torah, en récitant les grandes bénédictions. Ils disaient entre eux, shalôm, paix, que ce soit au lever ou au coucher, aux repas ou au travail. Cette paix ne désignait pas seulement l’absence de guerres ou une vie tranquille, mais le bien-être de leur famille, l’harmonie avec la nature et avec Dieu. Lorsque Jésus sillonna les routes de la Palestine, il s’inspira de son expérience familiale pour raconter des paraboles. Il puisa dans les réalités de son village des éléments qui nourrirent sa prédication de la Bonne Nouvelle : naissances, morts, travail, semailles, moissons, figuiers, vignes et brebis.

Tags:
Sainte Famille
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement