Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 février |
Saint Alexandre
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Nuits blanches à cause de votre bébé ? Ces religieuses prient pour vous

web-infant-crying-baby-mother-kiss-halfpoint-shutterstock_417498310

Halfpoint/Shutterstock

Theresa Civantos Barber - Morgane Afif - publié le 26/12/23

Jeunes parents, vous n'avez pas fermé l'œil de la nuit à cause de votre bébé ? Ces religieuses norbertines prient pour vous chaque nuit pour vous accompagner dans ces moments éprouvants.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

À tous ces jeunes parents qui connaissent les nuits sans sommeil : vous n’êtes pas seuls. Les nuits de ceux qui connaissent la joie, bien réelle, d’avoir accueilli un bébé dans leur foyer sont paradoxales : à la fois trop longues, et pourtant bien trop courtes. Trop longues, à cause de ces réveils trop fréquents ; trop courtes, aussi, car une fois endormi, vient déjà l’heure de se lever pour commencer une nouvelle journée. Si la naissance d’un bébé est joie, les premières semaines de cette nouvelle vie peuvent être éprouvantes quand un tout-petit ne « fait pas ses nuits ».

Intercéder pour les mères dans le silence de la nuit

C’est le charisme de cette communauté américaine de religieuses norbertines du prieuré de saint Joseph, qui vivent selon la règle de saint Augustin dans leur monastère de Tehachapi, au cœur de la Californie. Chaque nuit, à minuit, cette heure « eschatologique qui évoque la vigile recommandée par Jésus dans l’attente de son retour (cf. Mc 13, 35-37) » (saint Jean Paul II, audience générale du 4 avril 2001), cette communauté d’une quarantaine de religieuses se rassemble pour intercéder pour ceux qui peinent. Au cœur de leur prière, les mères ont tout particulièrement leur place.

C’est une jeune mère de famille qui, lors de son passage pour une retraite au monastère, découvre la vocation de ces Norbertines en s’étonnant de l’heure tardive de cet office. La religieuse en charge de l’accueil des retraitants lui explique alors que cette prière d’une heure, au cœur de la nuit, est consacrée aux mères : à celles qui se lèvent la nuit, à celles qui souffrent, à celles qui ont perdu un enfant, à celles qui en attendent un, à celles qui aimeraient en attendre. Toutes les nuits, à cette heure donnée dans le silence et l’obscurité, à cette heure où la solitude, souvent, envahit les cœurs, quarante religieuses prient pour toutes les mamans du monde.

Culpabilité des mères : sept clés pour s’en libérer

Tags:
FamilleMaternitémèrePrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement