Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 février |
Saint Alexandre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Qui sont ces Français qui mettent encore une crèche chez eux

INDULGENCE CRECHE

Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 11/12/23

Un sondage Ifop commandé par "La Vie" révèle que 41% des Français installent encore une crèche dans leur foyer pendant l'Avent.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

41% des Français installent encore une crèche chez eux avant Noël selon une enquête Ifop réalisée pour le journal La Vie. Une tradition qui s’érode à en croire les répondants à ce sondage puisque 69% d’entre eux perpétuaient cette tradition dans leur enfance. La crèche semble toutefois se maintenir davantage dans les foyers que d’autres objets de dévotion tels que des crucifix ou des chapelets, comme le rapportait une autre enquête cette fois-ci réalisée pour Le Monde en 2020.

La proportion de foyers qui ont une crèche varie selon la pratique religieuse : 76% chez les catholiques pratiquants ; 53% pour les non pratiquants ; 35% pour les autres confessions et religions et 24% qui se déclarent sans religion, un chiffre particulièrement élevé. Parmi les motivations à installer la crèche chez soi, on trouve tout d’abord la volonté de conserver une tradition transmise pendant l’enfance (88%). Pour 40%, la crèche a une vocation de prière, chiffre qui s’élève à 83% chez les catholiques pratiquants. La dimension pédagogique revêt également un aspect important : pour 31% des foyers, la crèche est une activité faite avec les enfants. Même chez les catholiques non-pratiquants, la crèche tend à transmettre la foi à leurs enfants. 59% d’entre eux considèrent ainsi la crèche comme un moyen de transmission de la foi aux plus jeunes.

Une tradition vieille de… 800 ans

L’installation de la crèche est donc devenue une pratique minoritaire mais son déclin est moindre que celui observé pour la possession d’autres objets de culte chrétiens. « En 2020, une proportion encore plus mince conservait chez soi un chapelet (25%), un crucifix (17%) ou encore de l’eau bénite (13%). Toutefois, chacun de ces objets est davantage connotés religieusement », relève ainsi l’Ifop. Et l’institut de reprendre : « La « résilience » de la crèche de Noël s’explique par sa dimension traditionnelle et culturelle, laquelle pousse la moitié des catholiques non pratiquants (53%) à en installer une chez eux. »

En 2023, la crèche a fêté ses 800 ans d’existence. Née en 1223 sous l’impulsion de saint François d’Assise, elle fait ses débuts en Italie, à Greccio, avant de se répandre dans toute l’Europe. Les premières crèches réduites n’apparaissent qu’en Provence après la Révolution, lorsque naissent les santons, ces petites figurines de terre cuite. Très vite popularisée, la crèche a désormais une place de choix dans les foyers pendant le temps de l’Avent et après Noël.

Découvrez les tendances 2023 de la crèche :

Tags:
AventcrècheFranceNoël
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement