Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 01 mars |
Saint Aubin d'Angers
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Lyon : 40 jeunes migrants occupent provisoirement une église

lyon, église, france

Google Street View

L'église du Saint-Sacrement, à Lyon. Le square où dorment les migrants est situé juste en face de l'église.

Cécile Séveirac - publié le 11/12/23

Une quarantaine de jeunes migrants occupent provisoirement l'église du Saint-Sacrement du 3eme arrondissement de Lyon depuis vendredi 8 décembre. Ils y sont entrés d'eux-mêmes mais le diocèse a accepté de les accueillir temporairement "en attendant qu'une solution soit trouvée".

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Une quarantaine de jeunes migrants ont investi l’église du Saint-Sacrement, dans le 3eme arrondissement de Lyon, vendredi 8 décembre, afin d’y dormir. Les mineurs isolés sont entrés d’eux-mêmes le soir dans l’édifice, avant que l’archevêque de Lyon Mgr Olivier de Germay, informé de la situation, ne vienne les y rencontrer et autoriser temporairement leur présence. « Considérant la situation de ces jeunes dormant dehors (…) depuis plusieurs mois, il a choisi de ne pas demander l’intervention des forces de l’ordre mais plutôt de les accueillir en attendant qu’une solution soit trouvée », a indiqué le diocèse de Lyon. Ces migrants dormaient jusqu’ici avec 150 autres personnes dans le square Pierre-Marie Perrin jouxtant l’église, et ce depuis plusieurs mois.

Une solution temporaire

La messe du dimanche 9 décembre a pu se dérouler « dans de bonnes conditions, avec un grand respect de part et d’autre » poursuit le diocèse, qui rappelle cependant le caractère provisoire de cette situation. « Ce lieu de culte réservé à la prière n’étant pas adapté pour un tel accueil, en particulier en raison de l’absence de sanitaire, il ne peut s’agir que d’une solution d’urgence. En lien avec la préfecture, la métropole et la ville de Lyon, l’archevêque invite les responsables de la vie publique, qui se réuniront mardi, à trouver une solution pérenne. Le diocèse de Lyon est prêt à héberger provisoirement une partie de ces jeunes migrants, mais ne peut absorber l’ensemble des demandes. »

Lors de son homélie, le père Renaud de Kermadec, prêtre de la paroisse, s’est adressé à ses paroissiens au sujet de cet accueil inhabituel. « Pendant l’exil à Babylone – qui dura près de 50 ans – le peuple hébreu, loin de sa terre, se demandait si Dieu n’avait pas abandonné son peuple et renoncé à son Alliance… (…) Ce sujet nous interpelle avec la présence de migrants qui vivent dans des conditions indignes depuis des mois, juste en face de l’église et qui ont voulu y trouver refuge depuis vendredi soir 8 décembre. Eux aussi sont exilés, loin de leur terre… « , a-t-il voulu rappeler. « Pour nous préparer à Noël, voilà une belle attitude à cultiver : la paix du cœur, celle d’un cœur ouvert et disponible aux détresses des autres, parmi lesquels nos frères migrants », a-t-il encore déclaré.

Tags:
ÉgliseLyonMigrant
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement