Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mai |
Sainte Ursule Ledochowska
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Trois vérités que l’on trouve assis près d’un feu de camp

FEU-DE-CAMP.jpg

Benevolente82 I Shutterstock

Michael Rennier - publié le 04/07/23

L'été est l'occasion pour de nombreux scouts, jeunes ou familles de se retrouver autour du feu au milieu de la nature. Chants, prières, souvenirs, histoires drôles... autant d'occasions pour tisser des liens plus forts, mais aussi pour méditer sur la vie.

Il n’y a rien de mieux que de s’asseoir autour d’un feu avec des amis ou des proches pour raconter des histoires ou chanter des chansons accompagnées d’une guitare. Même lors des nuits froides et sombres, un feu de camp peut créer un petit cercle de chaleur. À l’extérieur, il y a la nature sauvage et les animaux indomptés. À l’intérieur, il y a la chaleur, l’humanité et un sentiment de sécurité. 

Le feu peut parler profondément à l’âme de l’homme. En observant sa lumière chaude, ses flammes scintillantes et en écoutant son doux crépitement, le feu peut aussi inviter à l’intériorité et à la méditation. 

En tant que catholiques, le symbolisme est très important dans la vie spirituelle. Comme le pain n’est pas seulement du pain, le vin n’est pas seulement du vin, le feu n’est pas seulement du feu. Il représente l’Esprit Saint, il rappelle le buisson ardent, mais aussi le feu du jugement… 

Le feu est purification 

Lorsque l’homme traverse des moments difficiles, des épreuves ou des tentations, il peut littéralement avoir l’impression de marcher au milieu du feu. La douleur est réelle, comme si, à tout moment, les flammes allaient le consumer entièrement. Il est vrai que le feu consume, c’est-à-dire qu’il a un potentiel destructeur, mais cette fin s’accompagne toujours d’un nouveau départ. Symboliquement, le feu est aussi le principe de la renaissance car il est utilisé pour purifier des matières de leurs impuretés. Il est utilisé pour forger le fer ou l’acier, ou encore pour brûler les impuretés du métal. La chaleur est dangereuse et le processus n’est pas sans douleur, mais le résultat final est meilleur qu’au départ car l’objet est plus solide, plus utile et aussi plus beau. 

Le feu invite à ralentir 

Autour d’un feu, il ne faut surtout pas se dépêcher : à jeter trop vite une bûche dans le tas enflammé, des étincelles dangereuses volent partout. À manquer d’attention, le risque de se brûler maladroitement augmente. Par ailleurs, le feu peut faire ressentir le besoin de ralentir et d’être dans un état d’esprit plus détendu et contemplatif : les flammes aident à se concentrer, à réfléchir et à méditer sans distractions. 

Le feu invite à la contemplation

Saint Augustin, dans ses Confessions, parle du mouvement naturel des flammes vers le haut. Le feu aspire au Ciel, et le cœur humain enflammé par Dieu doit naturellement suivre ce même mouvement ascendant. À son tour, le feu qui se trouve dans le cœur de l’homme s’élève vers Dieu. Ce feu est un feu d’amour, un feu de pensées, un feu de désirs… Son destin est d’aller plus haut, et non de rester enfermé en bas. Les flammes mettent dans un état d’esprit qui invite à contempler la douleur et la beauté de la vie. En les observant, la méditation est plus facile, et alors l’homme peut, dans ce silence de contemplation, prendre conscience de ce qui compte le plus pour lui : l’amour pour les autres et l’amour qui l’attend. 

Ils font du scoutisme et ils vont vous dire pourquoi ils aiment :

Tags:
Scoutisme
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement