Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Quand seront fêtés les cinq nouveaux bienheureux martyrs de la Commune ?

IMAGE-BEATIFICATION.jpg

François-Régis Salefran

Mathilde de Robien - publié le 22/04/23

Cinq prêtres martyrs sous la Commune, tués en haine de la foi le 26 mai 1871 lors du massacre de la rue Haxo, ont été béatifiés ce samedi 22 avril en l’église Saint Sulpice à Paris. Quel jour l’Eglise fera-t-elle mémoire de ces nouvelles figures de sainteté ?

Le 25 novembre 2021, le pape François a reconnu le martyre de cinq prêtres tués en mai 1871 à Paris par des partisans de la Commune, ouvrant ainsi la voie à leur béatification : Henri Planchat, prêtre de la congrégation de Saint-Vincent-de-Paul, Ladislas Radigue, Polycarpe Tuffier, Marcellin Rouchouze et Frézal Tardieu, quatre religieux picpuciens. Après une détention de près de deux mois, ils ont été exécutés rue Haxo, dans le 20e arrondissement de Paris, le 26 mai 1871.

Dès lors qu’un serviteur de Dieu est déclaré vénérable, une date de fête lui est attribuée. Il s’agit bien souvent de la date de sa mort, signifiant ainsi le jour de sa naissance au Ciel. C’est bien le cas pour le père Henri Planchat et les quatre autres religieux de Picpus : leur fête à tous les cinq est fixée au 26 mai, jour anniversaire de leur mort. Au cours de la célébration ce samedi 22 avril à Paris, le Cardinal Marcello Semeraro, Préfet du dicastère des causes des saints, a fait la lecture de la lettre apostolique du Pape François décrétant que les cinq vénérables serviteurs de Dieu “puissent à l’avenir être appelés bienheureux et soient célébrés chaque année le 26 mai dans les lieux et de la manière établis par le droit”.

En revanche, cela ne signifie pas leur entrée dans le calendrier liturgique. Ce n’est qu’une fois canonisé qu’un saint peut éventuellement faire l’objet d’une Mémoire inscrite au calendrier romain général.

Concernant les pères Henri Planchat, Ladislas Radigue, Polycarpe Tuffier, Marcellin Rouchouze et Frézial Tardieu, un miracle par leur intercession devra être constaté pour qu’ils puissent un jour être considérés comme saints. En effet, selon la procédure actuelle déterminée par la constitution apostolique Divinus perfectionis magister (1983), il est demandé l’examen d’un miracle nouveau intervenu après la béatification, et cela même dans une cause de martyre.

Revivez, en images, la béatification des cinq prêtres martyrs de la Commune :

Tags:
Béatification et canonisationÉglise
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement