Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 28 février |
Saint Romain
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Carême 2023 : convertir la paresse en persévérance

paresse.jpg

Semanche I Shutterstock

Michel Martin-Prével, cb - publié le 13/03/23

La conversion du cœur passe aussi par la conversion de ses émotions. Durant le carême, le père Michel Martin-Prével invite à "évangéliser" ses émotions en les identifiant, puis en les transformant en vertu. Aujourd’hui, Aleteia donne des pistes pour passer de la paresse à la persévérance.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Vous arrive-t-il de refuser de passer à l’acte, de goûter à l’oisiveté, d’éviter l’effort ou de connaître une lenteur anormale à fonctionner, à réagir ?Avec une habitude très remarquée aujourd’hui pour la procrastination, qui cantonne à faire dans l’imaginaire pour le lendemain, la paresse s’appelle aussi la flemme. Ses causes peuvent être le manque de force physique ou une mauvaise volonté psychique, un manque de mobile, de motivation, et ses conséquences l’inefficacité, l’inutilité, et aujourd’hui…l’addiction aux écrans. C’est un des péchés capitaux car il en entraîne beaucoup d’autres. L’oisiveté est la mère de tous les vices. Le paresseux ignore son mal et le mal qu’il fait aux autres ! C’est un péché social. « Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus ! » (2 Th 3, 10).

Le remède peut être déjà de planifier les tâches, de chercher du plaisir dans le travail, d’éviter la routine, mais par excellence la vertu qui combat ce vice est la persévérance. Si la paresse est une maladie de la volonté, son remède est dans la volonté, siège de la persévérance, grande vertu de l’action, fondée sur la force. Vous me direz persévérer pour faire un mal ou une erreur, ce n’est pas de la vertu ! Et persévérer dans un plaisir ne demande pas de force. Voilà pourquoi cela suppose un bien reconnu, discerné auparavant.

L’intelligence doit précéder la persévérance. Saint Augustin dit que la persévérance « concerne le difficile et le bien ». Ainsi, c’est l’antidote de la paresse. Spirituellement, « vis de telle sorte que le démon te trouve toujours occupé », dit saint Jérôme. Et saint Thomas d’Aquin remarque que la persévérance, qui s’appuie sur la raison et sur la volonté, est plus forte que la constance, à visée plus courte, puisqu’elle combat contre la durée elle-même. Elle fonde la fidélité pour un moment ou pour toute la vie, comme dans le mariage ou la vie consacrée. Quant à ceux qui persévèrent dans la foi en Dieu, on les appelle des fidèles.

Tags:
Carême
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement