Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 février |
Saint Grégoire de Narek
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Mieux que les images Panini, les « cartes saintes » !

holy-cards.jpg

holycards

Alvaro Real - Bérengère Dommaigné - publié le 03/03/23

C’est en Espagne que cela se passe mais on espère bientôt la même chose en France. Sur le même principe que les images Panini à échanger et collectionner, des cartes saintes ont fait leur apparition dans les cours de récré de Séville qui représentent... les temps forts de la Semaine sainte.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

C’est à Séville que cela se passe. Kiosques à journaux et papeteries sont dévalisés depuis quelques semaines par des jeunes (ou moins jeunes !) qui achètent des images à collectionner. Pas des images Panini de joueurs de foot, non, mais des Holy Cards, une collection de 558 vignettes, intégralement dédiées à la Semaine sainte. « Pour un enfant qui demande des cartes de football, il y en a dix autres qui demandent des Holy cards« , affirment ainsi les commerçants interrogés par la télévision locale. 

SEVILLA

Un nouveau catéchisme 

Et depuis quelques semaines, dans les cours de récré de Séville, ce n’est pas Mbappé qu’on échange contre Benzema, mais plutôt la Sainte Croix contre la Macarena ! Il y a même les « Golden cards », comme dans toute bonne collection qui se respecte, et qui sont bien sûr les plus recherchées. « Au départ on visait les enfants, mais les parents et grands-parents ont aussi été conquis et sont ravis de les acheter pour eux, ou pour leurs petits-enfants », explique l’un des créateurs, Juan Carlos. Une nouvelle façon de faire du catéchisme en somme, pour les petits et les grands.

SEVILLA

Si le stock de vignettes est assez conséquent et permet de se fournir encore relativement facilement, il n’y a en revanche plus un seul album disponible, tous ont été vendus en moins de deux semaines. C’est qu’on ne plaisante pas avec la Semaine sainte à Séville visiblement. Alors les plus accros constituent leurs propres classeurs. Mais ils peuvent être rassurés pour les cartes introuvables ou manquantes à leur collection, il est possible de les télécharger et de les imprimer via le site internet dédié. De quoi s’assurer un album complet pour Pâques ! Face à ce succès fulgurant, espérons qu’elles arrivent bientôt en France. Qui s’y colle ? 

Tags:
EspagnejeuSemaine sainte
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement