Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 avril |
Saint Fidèle de Sigmaringen
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

[EN IMAGES] Quelques splendides poutres de gloire dans les églises de France

Lampaul-Guimiliau-1

© Thesupermat, CC BY-SA 3.0, Wikimedia Commons

Notre-Dame de Lampaul-Guimiliau, Finistère.

Elisabeth Bonnefoi - publié le 25/02/23

On en voit encore dans les petites églises. Les poutres de gloire séparent la nef du chœur. Cette poutre transversale placée en hauteur porte un Christ en croix, parfois accompagné de statues ou d’ornements liés à la Passion.

En latin ecclésiastique, poutre se dit trabes, is. La trabes est une poutre en bois utilisée dès les débuts du christianisme en Gaule pour marquer la séparation entre la nef et le chœur, entre le profane et le sacré. Très tôt, un Christ en croix est fixé au centre. La poutre est un support facile. La Vierge et saint Jean viennent se placer naturellement de part et d’autre de la croix. D’où l’expression “poutre de gloire”. Parfois ce sont des instruments de la Passion. Ou des reliques, des luminaires…. Pendant la Semaine Sainte, la poutre de gloire sert à suspendre le voile violet qui masque l’autel.

Les poutres de gloire sont toujours placées en hauteur, transversalement entre les arcs ou les piliers, à l’entrée du chœur ou d’une chapelle. Dans les grands édifices, la longueur de la poutre exige des piliers pour la soutenir. Ces piliers sont à l’origine des jubés, finissant par former une véritable cloison, en bois ou en pierre, entre les laïcs et les religieux. 

Le Concile de Trente (1545-1563), qui demande à l’Église de permettre aux fidèles de suivre l’intégralité de la messe, et le réaménagement des églises à partir du XIXe siècle ont fait disparaître la majorité des jubés et des poutres de gloire. Aujourd’hui, on en trouve pratiquement plus que dans les petites églises, sans qu’une région soit plus gâtée qu’une autre. Certaines sont richement décorées, d’autres sont plus sobres. Elles font l’objet de restaurations voire de réinstallation lorsqu’on retrouve les sculptures du décor d’origine.

[EN IMAGES] Les plus belles poutres de gloire encore visible en France :

Tags:
ÉglisePatrimoine
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement