Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 04 mars |
Saint Casimir
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les 115 appels du pape François à la paix en Ukraine

audiencja generalna papieża Franciszka

AP/Associated Press/East News ; FILIPPO MONTEFORTE/AFP/East News

Cécile Séveirac - publié le 23/02/23

Alors que ce vendredi 24 février marque le premier anniversaire de la guerre en Ukraine, le pape François n'a cessé, au cours de l'année écoulée, d'appeler à la paix. Une supplique qu'il a formulée à 115 reprises exactement.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

« Le 24 février marquera le premier anniversaire de l’invasion de l’Ukraine, un an de guerre absurde et cruelle. Un triste anniversaire », a déclaré sobrement le Pape lors de l’audience générale du 22 février. Une déclaration qui s’inscrit à la suite de ses précédents appels égrenés tel un chapelet. Tout au long de l’année, François n’a eu de cesse de condamner la guerre en Ukraine. Au total, le Pape a fait référence 115 fois à la guerre qui oppose les deux pays, soit en s’adressant directement aux belligérants pour les supplier d’arrêter les combats, soit par le biais de la prière. 

Dernièrement, outre l’audience générale du 22 février, François s’est exprimé lors de l’Angélus du dimanche 19 février, en adressant une pensée pour le « cher peuple ukrainien » qui subit des « drames quotidiens ». Ces prises de parole ont généralement lieu lors des audiences générales ou des Angélus du dimanche, dans ses homélies, ou encore au cours d’entretiens. En témoigne l’interview diffusée samedi 18 février sur la chaîne italienne Canale 5, où il a évoqué les enfants ukrainiens : « Ils sont beaux, oui, mais ils ne rient pas, ils ont perdu cela », a-t-il ainsi confié après leur avoir rendu visite à l’hôpital du Bambino Gesù. Il avait également consacré la Russie et l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie le 25 mars 2022, mobilisant par la prière les catholiques du monde entier. 

Un positionnement difficile et controversé

Le pape François s’était vu reprocher durant un certain temps un trop grand effacement, avant de prendre position plus fermement en s’adressant directement à Vladimir Poutine, le 2 octobre 2022. Entre diplomatie pure et diplomatie de la prière, François s’efforce continuellement de maintenir un discours qu’il veut pacificateur, et qui puisse être audible par les deux puissances en conflit. 

Si les faits et gestes du pape François face à cette guerre ont été le plus souvent analysés sur un plan diplomatique, son implication s’est en premier lieu portée sur le terrain spirituel. Sur ce plan, un des gestes les plus forts a été la consécration de la Russie et de l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie le 25 mars 2022, qui a très largement mobilisé les catholiques du monde entier.

Guerre en Ukraine : les avancées du pape François en 2022

Tags:
GuerreGuerre en UkrainePape FrançoisRussie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement