Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 28 janvier |
Sainte Angèle Merici
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Cette force de caractère finlandaise à cultiver pour être plus courageux

kobieta stoi nad górską rzeką

Alena Ozerova | Shutterstock

Zoe Romanowsky - publié le 19/01/23

La philosophie scandinave de "sisu" est une combinaison de vertus et de qualités qui permet de résister aux coups durs et d'affronter les épreuves de la vie avec sérénité, courage et persévérance.

La pratique du sisu serait-elle la clé du bonheur finlandais, souligné dans nombre d’enquêtes internationales sur le bonheur ? Une philosophie de vie qui remonte à des centaines d’années, mais qui s’est popularisée dans les années 1920. Il s’agit d’un mélange de courage, de résilience, d’audace, de robustesse et de détermination. 

Le sisu est une force de caractère que vous possédez, mais aussi que vous cultivez et que vous renforcez tout au long de la vie. C’est aussi quelque chose qui nous relie aux autres. Peu importe où nous habitons, notre âge ou les conditions dans lesquelles nous vivons, le sisu est une qualité dont nous avons tous besoin pour relever les défis de la vie. Si vous voulez cultiver cette indéniable force finlandaise, voici quelques idées inspirées du livre de Joanna Nylund, Le sisu, l’art finlandais du courage.

1Travaillez à être physiquement et mentalement plus fort

Lorsque nous renforçons notre corps, nous nous sentons globalement plus fort. Alors, soulevez des poids, travaillez votre souplesse et votre endurance grâce à l’exercice régulier.

Notre muscle mental peut lui aussi devenir flasque. La meilleure façon de le renforcer est de faire des choses difficiles. Donnez-vous de la peine dans les situations quotidiennes… Rincez-vous à l’eau froide lorsque vous vous douchez, faites une promenade par mauvais temps, jeûnez de nourriture ou de boisson régulièrement, engagez-vous à lire régulièrement ou à apprendre quelque chose de nouveau. 

2Soyez-vous plus fort spirituellement

Le sisu est en grande partie lié au courage, qui est une vertu. Le courage n’est pas un manque de peur mais la décision d’aller de l’avant malgré la peur que l’on ressent. C’est l’engagement à faire ce à quoi nous sommes appelés, même quand nous avons peur. La prière nous y aide. « Je peux tout en celui qui me donne la force », nous rappelle saint Paul (Ph 4,13).

3Pratiquez le silence

Les Finlandais sont connus pour apprécier le silence et ils le considèrent comme important pour le sisu. Alors entraînez-vous à ralentir un peu, à ne pas vous précipiter pour combler les silences ou les moments de calme. Posez votre téléphone et observez plus souvent ce qui vous entoure. 

4Passez plus de temps dans la nature

Se connecter à la nature est un bon moyen de cultiver le sisu. Les Finlandais considèrent la nature comme une extension de leur maison. Passez donc un peu de temps dehors tous les jours, que ce soit pour vous promener en ville, faire du vélo ou de la randonnée. Aussi, apportez un peu de nature chez vous : des branchages ou des fleurs, des plantes d’intérieur, des pommes de pin, de belles pierres ou des coquillages. 

5Ayez des conversations plus saines

L’une des façons d’appliquer le sisu à la communication est d’être un bon auditeur, d’être honnête, d’éviter les commérages, de dire ce que vous voulez dire et de penser ce que vous dites. « Que votre parole soit “oui”, si c’est “oui”, “non”, si c’est “non”.  » (Mt 5,37)

6Dépassez vos limites

Le sisu consiste à être capable d’aller au-delà de ce que vous pensez être vos limites. Plus vous êtes flexible, plus vous êtes capable de mettre de côté vos propres désirs sur le moment, plus vous devenez résilient.

7Affermissez vos convictions

Le sisu peut vous aider à défendre ce en quoi vous croyez ; cela vous aide à défendre ce qui est juste et à rester ferme dans vos convictions. 

Bien que le sisu soit une pratique finlandaise, il s’agit en fin de compte d’une capacité universelle et accessible à chacun pour mener une vie plus heureuse, plus saine et plus sainte.

Tags:
couragefinlande
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement