Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 07 février |
Bienheureuse Eugénie Smet
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : L’Église orthodoxe de Kiev défie la Russie à Noël

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Nabożeństwo bożonarodzeniowe w katedrze w Chersoniu

DIMITAR DILKOFF/AFP/East News

Cathédrale de Kherson, Noël 2022.

La rédaction d'Aleteia - publié le 28/12/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Mercredi 28 décembre

1 – La solution à deux États en Terre sainte « devient irréaliste”, estime le jésuite David Neuhaus 
2 – À Kinshasa, l’Église prépare activement l’accueil du pape François
3 – Le Pape encourage les jeunes européens à ne pas « désespérer de l’humanité »
4 – L’Église orthodoxe de Kiev défie la Russie à Noël 
5 – L’Église au Mexique considère l’abus sexuel comme un « péché » et non un crime, dénonce un militant des droits de l’homme

1La solution à deux États en Terre sainte « devient irréaliste”, estime le jésuite David Neuhaus

« Est-il possible de combiner la sécurité pour les Juifs et la justice pour les Palestiniens, et la solution à deux États est-elle toujours pertinente ? » Alfa y Omega revient sur la question posée en novembre dans les pages de La Civiltà Cattolica par le jésuite David Neuhaus, ancien vicaire pour les catholiques de langue hébraïque au sein du Patriarcat latin de Jérusalem entre 2009 et 2017. Ce dernier remet en question l’un des leitmotivs de la communauté internationale et du Vatican lorsqu’il est question du conflit israélo-palestinien. Il ne suggère pas d’oublier la solution des deux États – formulée pour la première fois par l’ONU il y a 75 ans – mais considère qu’elle devient « irréaliste car depuis des décennies, le gouvernement israélien ne respecte pas le droit des Palestiniens à une patrie ». Le jésuite souligne que “le processus de paix est au point mort » et « la partie puissante, Israël, continue à construire des colonies et des infrastructures qui fragmentent de plus en plus le territoire palestinien et empêchent également son développement politique, social, économique et culturel ».

Ainsi, « il est pratiquement impossible » d’établir un État palestinien. Et « si, dans la réalité d’aujourd’hui, il n’est pas possible de forger deux États viables, souverains et sûrs, la division ne conduira pas à la justice et à la paix tant souhaitées ». Face à cela, « l’Église ne peut pas être un spectateur silencieux”, assure le père Neuhaus qui glisse que « beaucoup, tant au sein du Saint-Siège que dans la communauté internationale au sens large, sont conscients du désespoir qui règne sur le terrain ». Si « ce n’est pas le rôle de l’Église de proposer un système politique », il s’agit toutefois « d’insister sur certains principes inviolables qui doivent être respectés ».

Parmi eux, « jusqu’à présent, l’accent a été mis sur la justice et la paix, et le moment est peut-être venu d’insister sur l’égalité » entre tous les habitants de la Terre Sainte. Et d’affirmer qu’il existe des éléments sur lesquels on peut travailler pour se rapprocher de tout modèle hypothétique qui met l’accent sur l’égalité. L’un d’eux est le fait que « depuis 1948, deux millions de Palestiniens sont des citoyens israéliens ». Un autre est qu’une grande partie de la population juive d’Israël « vient du monde arabe et que ses ancêtres parlaient arabe ».

Alfa y Omega, espagnol

2À Kinshasa, l’Église prépare activement l’accueil du pape François

Quel est l’état des lieux des préparatifs de l’accueil du pape François à un mois de sa visite apostolique au Congo ? « Les préparatifs pour la visite du Saint-Père en RDC vont bon train, répond Mgr Donatien Nshole, secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco). Le gros est déjà fait, il reste les derniers réglages qui peuvent être faits en trois semaines. » Dans un message publié le 15 décembre, la Cenco a lancé un appel à tout le peuple congolais à participer aux préparatifs pour réserver au successeur de l’apôtre Pierre, un accueil digne de son rang. « Le plus grand défi, à mon avis, c’est le climat » estime Mgr Nshole, secrétaire général de l’épiscopat congolais. À ses yeux, le plus urgent est de finaliser les travaux de préparation des infrastructures du site de célébration de la messe et des lieux où le Pape se rendra. »Nous prions pour que les grandes pluies qui ont endeuillé les familles ne dérangent pas les préparatifs et les différentes rencontres avec le Pape », confie-t-il. La Cenco a également appelé « ceux qui peuvent le faire à apporter leur contribution matérielle et financière à ce rendez-vous ecclésial et national pour que cette visite soit une réussite ».

« Le gouvernement est très impliqué dans les préparatifs notamment en prenant en charge une bonne partie du coût des travaux », explique Mgr Nshole. Et si « une partie de la population est dubitative à cause des rumeurs, dans les réseaux sociaux, relatives à une lettre de démission que le Pape aurait écrite », le Comité organisateur a pris des dispositions nécessaires pour « rassurer les gens que le Pape sera effectivement en RD-Congo ». « Ils seront certainement très nombreux, ceux qui seront à la célébration avec le Saint-Père », conclut-il. 

La Croix Africa, français

3ET AUSSI DANS LA PRESSE INTERNATIONALE…

Le Pape encourage les jeunes européens à ne pas « désespérer de l’humanité« 

« Opter pour la confiance en Dieu, sans désespérer de l’humanité », c’est l’encouragement du pape François aux jeunes de la 45e rencontre européenne de Taizé à Rostock. 

Taizé, français

L’Église orthodoxe de Kiev défie la Russie à Noël

En pleine guerre à Kiev, des chrétiens orthodoxes célèbrent Noël en se distanciant des autorités religieuses russes, qui fêteront la naissance de Jésus-Christ dans deux semaines.

El Debate, espagnol

L’Église au Mexique considère l’abus sexuel comme un « péché » et non un crime, dénonce un militant des droits de l’homme

L’ancien prêtre et militant des droits de l’homme Alberto Athié accuse le protocole contre les abus sexuels de l’Église catholique au Mexique de ne pas reconnaître ces comportements comme un crime.

Milenio, espagnol

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
AfriqueisraelTerre sainte
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement