Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 21 juin |
Saint Louis de Gonzague
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

“Dieu est un expert pour transformer des crises en rêves”, assure le Pape

Papież Franciszek w trakcie modlitwy Anioł Pański z gołębiem

ANDREAS SOLARO / AFP

I.Media - publié le 18/12/22

À l’occasion de l’Angélus, ce 18 décembre 2022, le Pape a fait l’éloge de saint Joseph qui a su accueillir la nouvelle selon laquelle l’enfant qu’attendait son épouse Marie n’était pas le sien.

Devant la foule rassemblée place Saint-Pierre pour ce quatrième dimanche de l’Avent et à quelques jours de Noël, le pape François, qui a eu 86 ans la veille, a loué les qualités de ceux qui, à l’instar de Joseph, savent renoncer à leurs “projets parfaits” pour s’ouvrir à un avenir proposé par Dieu. Durant l’Angélus, François a retracé l’histoire de Joseph, cet “homme juste, sur le point de se marier”, et qui devait alors rêver d’une “belle famille, avec une femme affectueuse, beaucoup d’enfants, et un travail décent”. Mais soudain, a repris le Pape, “ces rêves se heurtent à une découverte déconcertante : Marie, sa fiancée, attend un enfant et cet enfant n’est pas le sien”. 

François a alors donné les deux options qui se présentaient à saint Joseph. La première consistait à dénoncer Marie et “à lui faire payer le prix de sa prétendue infidélité”. La seconde était d’annuler les fiançailles en secret, “sans exposer Marie au scandale”. C’est au moment où Joseph fait le choix de cette “voie de la miséricorde” que “Dieu allume une lumière nouvelle dans son cœur”. Il lui annonce que la maternité de Marie ne vient pas de la trahison mais “qu’elle est l’œuvre de l’Esprit Saint, et que l’enfant qui naîtra est le Sauveur”. 

« Il faut accueillir les surprises de la vie, les crises aussi »

C’est donc au cœur de la crise que Dieu a offert à Joseph une grâce totalement inattendue. “Joseph devra renoncer à ses certitudes rassurantes, à ses projets parfaits, à ses attentes légitimes et à s’ouvrir à un avenir à découvrir”, a résumé le chef de l’Église catholique. “Et face à Dieu, qui bouleverse les plans et demande la confiance, Joseph répond oui”, a-t-il abondé. Et de souligner le courage “héroïque” de Joseph : “Il fait confiance, il accueille, il est disponible, il ne demande aucune garantie supplémentaire”. 

Dieu ouvre les crises à de nouvelles perspectives, peut-être pas comme nous l’attendons, mais comme Lui le sait.

À travers l’exemple de saint Joseph, le Pape a donc cherché à rassurer ceux dont les rêves sont parfois brisés. “Lorsque cela se produit, Joseph nous montre le chemin : nous ne devons pas céder aux sentiments négatifs, tels que la colère et l’enfermement”. Au contraire, a expliqué le pape François, “il faut accueillir les surprises de la vie, les crises aussi”. Lorsqu’elles arrivent, il faut alors “rassembler ses pensées”, ne pas “choisir hâtivement selon l’instinct” mais raisonner avec ce critère fondamental : “la miséricorde de Dieu”. “Dieu est un expert pour la transformation des crises en rêves : oui, Dieu ouvre les crises à de nouvelles perspectives, peut-être pas comme nous l’attendons, mais comme Lui le sait”, a conclu le pape François. 

Ces églises consacrées à saint Joseph :

Tags:
AngelusPape FrançoisSaint Joseph
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-POP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement