Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 09 décembre |
Sainte Léocadie
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les communistes refusent que le Sacré-Cœur soit classé monument historique

BAZYLIKA SACRE-COEUR

Shutterstock

La basilique du Sacré-Cœur de Montmartre.

Cécile Séveirac - publié le 14/10/22

Alors que le Conseil de Paris a donné son accord le 11 octobre pour son classement aux monuments historiques de France, le Sacré-Cœur de Montmartre est de nouveau placé sous le feu des critiques des sénateurs communistes.

Évidence ou hérésie ? Si le classement du Sacré-Coeur aux monuments historiques — statut attribué à près de 50.000 sites et bâtiments français empêchant leur destruction —, semble logique pour beaucoup, tel n’est pas le cas pour les parlementaires communistes, qui s’opposent bec et ongles à ce qu’ils considèrent comme un affront. 

Les sénateurs appartenant au groupe CRCE (Communiste républicain citoyen et Écologiste), dont la grande majorité est communiste, ont en effet déposé le 12 octobre une proposition de résolution destinée à la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, afin de demander à cette dernière l’interdiction de ce classement. Pierre Ouzoulias, sénateur des Hauts-de-Seine à l’origine de la proposition de résolution, s’est exprimé auprès de l’AFP, se désolant que « l’histoire commune de la gauche soit oubliée ». Jean-Luc Mélenchon de son côté, n’a évidemment pas manqué de s’exprimer sur le sujet sur Twitter, s’insurgeant contre cette décision qu’il juge grotesque, faisant selon lui « l’apologie du meurtre des 32.000 fusillés »: 

La raison de ces griefs est en effet « la mémoire des communards », selon les parlementaires susmentionnés. Le Sacré-Cœur a été construit en 1873, après les épisodes sanglants de la Commune. Son édification est donc perçue principalement par la gauche laïque comme un symbole de la répression contre les communards. Toutefois, bien que les événements tragiques de la Commune et l’édification de la basilique soient contemporains, le lien entre les deux se doit d’être nuancé.

Le classement de la basilique a été demandé à l’État mardi 11 octobre par le Conseil de Paris, après des décennies de discorde sur le sujet. En 2020, le même groupe parlementaire avait déjà réagi avec virulence à l’annonce de l’inscription aux monuments historiques du Sacré-Cœur par la mairie de Paris, qui constitue la première étape vers le classement. Celle-ci avait été qualifiée de « symbole du retour au pouvoir des forces les plus réactionnaires », et de « concession faite aux forces les plus rétrogrades du pays ». 

Tags:
Basiliquecommunismemontmartresacre coeur
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement