Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 05 décembre |
Sainte Barbe
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Notre-Dame pourra-t-elle accueillir tous les pèlerins en 2024 ?

080_HL_RMILANI_1430691.jpg

Riccardo Milani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Parvis de Notre-Dame de Paris.

Agnès Pinard Legry - publié le 08/10/22 - mis à jour le 07/10/22

Dans un rapport d’étape publié ce jeudi 6 octobre, la Cour des comptes s’est montrée optimiste quant à une réouverture de Notre-Dame de Paris en 2024. Mais elle s’inquiète de la surfréquentation à laquelle devra faire face la cathédrale dont le nombre de visiteurs pourrait atteindre 14 millions.

Optimisme et inquiétude c’est, en substance, ce qui ressort du rapport d’étape publié ce jeudi 6 octobre par la Cour des comptes sur le chantier de Notre-Dame. Si elle affirme que « les conditions permettant d’assurer la réouverture de la cathédrale en 2024 semblent aujourd’hui réunies », elle s’inquiète tout particulièrement de l’accueil des touristes au moment de la réouverture. En effet, selon les estimations, quelque 14 millions de visiteurs devraient se rendre à Notre-Dame, soit deux millions de plus que l’année précédant l’incendie. Or cette surfréquentation « constitue une fragilité future » pour la conservation du patrimoine monumental, la compatibilité avec l’exercice du culte et la qualité des visites.

Des conditions d’accueil à la mesure de Notre-Dame

La Cour des comptes s’inquiète donc sur des aspects très pratiques. « Les pouvoirs publics, et en premier lieu l’État, doivent engager rapidement une réflexion sur l’avenir de ce site prestigieux, qui ne peut être confié à l’établissement public dont la mission prioritaire de restauration mobilise l’essentiel des moyens et qui ne dispose pas d’une expertise en la matière », détaille la Cour des comptes. Avant l’incendie, Notre-Dame de Paris ne bénéficiait déjà pas des conditions d’accueil « à la hauteur de l’un des monuments les plus emblématiques et les plus visités de notre pays, que ce soit en matière d’accueil touristique, de médiation culturelle et de sécurité ».

Et de reprendre : « La question de l’élargissement du périmètre consacré à Notre-Dame permettant une meilleure répartition des flux de visiteurs, avec notamment la réalisation d’un musée de l’œuvre, pourrait constituer l’une des réponses à l’accroissement de la fréquentation ». Pour mener un tel projet, qui nécessite la disponibilité d’espaces extérieurs à la cathédrale elle-même, il sera nécessaire d’après l’institution d’y associer d’autres acteurs publics concernés tels que la Ville de Paris, propriétaire du parvis, et l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) qui possède l’Hôtel-Dieu situé à proximité immédiate de la cathédrale. Mais aussi l’affectataire du lieu, à savoir l’Église catholique ?

Découvrez aussi en images les travaux de restauration intérieure de Notre-Dame :

Tags:
Notre-Dame de Parisrestauration
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement