Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 mars |
Saint Casimir
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Voilà à quoi va ressembler le futur parvis de Notre-Dame

1_Vue-ae╠urienne-du-parvis.jpg

Studio Alma pour le Groupement BBS

Le projet de réaménagement des abords de Notre-Dame imaginé par le paysagiste belge Bas Smets.

Agnès Pinard Legry - publié le 27/06/22

Parvis conçu comme une clairière, lame d’eau ruisselant sur ce dernier… La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé lundi 27 juin le lauréat de l’appel à projet lancé concernant le réaménagement des abords de Notre-Dame de Paris. C’est l’équipe menée par le paysagiste belge Bas Smets qui l’a remporté grâce à un projet "sobre et épuré".

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Le projet de réaménagement des abords de Notre-Dame de Paris est enfin connu. L’équipe menée par le paysagiste belge Bas Smets – avec l’agence d’architecte et d’urbaniste GRAU, et, pour le volet patrimoine, l’agence d’architecture Neufville-Gayet – a été choisie parmi les quatre finaliste a annoncé la maire de Paris Anne Hidalgo ce lundi 27 juin. L’enveloppe allouée pour le projet est de 50 millions d’euros et le chantier, qui succèdera à celui de la restauration de la cathédrale, devrait être achever en tout cas pour l’essentiel fin 2024.

Qualifié de sobre et épuré, le projet porté par Bas Smets a fait la quasi-unanimité. Le parvis y est ainsi conçu comme une clairière, qui met en valeur la façade orientale de Notre-Dame dans un écrin végétal. Les arbres autour offrent des assises à l’ombre, tandis qu’une fine lame d’eau ruissèlera ponctuellement pour rafraichir le parvis en temps de grandes chaleurs, créant des reflets éphémères. Concrètement, « un filet d’eau qui viendra, plusieurs fois par jour, irriguer le parvis, grâce à un système de pente. De l’eau récupérée notamment des toits de Notre-Dame, avec filtration à cause du plomb », a détaillé le maire de Paris Centre, Ariel Weil, au Parisien.

Depuis 800 ans Notre-Dame est le témoin privilégié de la transformation de la ville.

L’espace derrière la cathédrale, aussi grand que la place devant, aujourd’hui divisé par des haies et des clôtures, va devenir « un grand square continu entre le chevet et la Seine autour d’une pelouse généreuse qui s’ouvre sur les arcs-boutants et les vitraux », précise la ville de Paris. Les jardins au sud de la cathédrale, ainsi que les arbres existants, seront intégrés dans un grand parc des berges de 400 mètres de long. L’accueil des touristes se fera comme prévu dans le parking existant, simplement réaménagé.

 « L’île de la Cité est le berceau de la ville de Paris. C’est ici que la ville s’est inventée à travers des formes urbaines qui n’ont cessé de se développer dès lors. Depuis 800 ans Notre-Dame est le témoin privilégié de la transformation de la ville », a déclaré le paysagiste Bas Smets. « Repenser ses abords, c’est tout d’abord questionner quels espaces publics pour la ville de demain. Les figures urbaines, telles que parvis, place, square, alignement et berges, sont toutes présentes autour de la cathédrale mais de façon fragmentée. Le projet révèle la qualité de chaque lieu et repense chacune de ces figures sous le double angle du collectif et du climat. »

Tags:
architectureNotre-Dame de Paris
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement