Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 30 septembre |
Saint Jérôme
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Béatification de Jean Paul Ier : un intercesseur pour demander « le sourire de l’âme »

Beatification-mass-of-late-Pope-John-Paul-I-Antoine-Mekary-ALETEIA

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 04/09/22 - mis à jour le 04/09/22

"Avec le sourire, le pape Luciani [Jean-Paul Ier, ndlr] a réussi à transmettre la bonté du Seigneur", a déclaré le pape François lors de l’homélie de la messe de béatification du 263e pape, célébrée place Saint-Pierre le 4 septembre 2022. Il a appelé les chrétiens à prier le nouveau bienheureux pour lui demander "le sourire de l’âme".

Au début de la célébration, le cardinal Beniamino Stella, le postulateur de la cause, a rappelé la vie du pasteur de Vénétie, décédé en 1978 après seulement 34 jours de pontificat. Puis, sous une pluie persistante qui avait forcé l’assemblée de quelques milliers de fidèles à s’armer de parapluies, le pontife argentin a proclamé Jean Paul Ier bienheureux alors que son portrait était dévoilé à l’assemblée sur la façade de la basilique Saint-Pierre.

Dans son homélie, François a rendu grâce à l’héritage laissé par son prédécesseur, celle d’ »une Église au visage joyeux, serein et souriant, qui ne ferme jamais les portes, qui n’endurcit pas les cœurs, qui ne se plaint pas et qui ne nourrit pas de ressentiment, qui n’est pas en colère ni intolérante, qui n’affiche pas une mine renfrognée, qui ne souffre pas de nostalgie du passé ». 

Le pape Jean Paul Ier, a continué l’évêque de Rome, a été « un pasteur doux et humble » qui a vécu « sans compromis, en aimant jusqu’à la fin ». Il a rappelé que le bienheureux, dont la devise était simplement « Humilité », se considérait « comme la poussière sur laquelle Dieu avait daigné écrire ». 

« Il a incarné la pauvreté du disciple », a affirmé François, rendant hommage à sa capacité à « vaincre la tentation de mettre son moi au centre et chercher sa gloire ». Il l’a opposé à ceux qui en arrive « à instrumentaliser Dieu » pour leur prestige personnel.

Jean Paul Ier, anti-gourou

Le pontife a mis en garde contre certaines attitudes « mondaines » qui peuvent se cacher « derrière une apparence religieuse parfaite ». Il a notamment déploré que souvent, « dans l’émotion du moment », on soit tenté de se confier à ceux « qui savent manœuvrer avec dextérité et ruse, en profitant des peurs de la société » et en promettant « d’être le  “sauveur” qui résoudra les problèmes, alors qu’en réalité, ils veulent accroître leur popularité et leur pouvoir ».

« Le style de Dieu est différent, parce qu’il n’instrumentalise pas nos besoins, il n’utilise jamais nos faiblesses pour grandir », a insisté François. Au contraire, il demande « que le disciple ne mette rien avant [l’]amour, pas même les affections les plus chères et les biens les plus grands ». « Le nouveau bienheureux a vécu ainsi », a assuré le pontife.

Tags:
Béatification et canonisationÉglisePape Jean Paul Ier
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement