Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 01 octobre |
Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Ce que la première homélie de Jean Paul Ier avait de si particulier

papież Jan Paweł I

Anefo / Nationaal Archief / Wikimedia Commons / CC0 1.0

Philip Kosloski - publié le 03/09/22

Jean Paul Ier, béatifié ce dimanche 4 septembre, n'a prononcé que deux homélies au cours de son court pontificat. Et il a commencé la première... en latin.

Jean Paul Ier est certainement parmi les papes les moins connus principalement en raison de son court règne (33 jours) en tant que pontife de l’Église catholique. Il n’a eu le temps de prononcer que deux homélies, l’une lors de l’inauguration de son ministère pétrinien et la seconde lors de la possession de la chaire de Saint-Pierre à Rome. Et fait intéressant, il a commencé sa première homélie en latin.

Après plusieurs minutes, il passa à l’italien et dit : « Nous avons commencé cette homélie en latin, car, comme on le sait, c’est la langue officielle de l’Église et c’est une manière évidente et efficace d’exprimer son universalité et son unité ». Ses paroles semblent faire écho au document de Vatican II, Sacrosanctum concilium, qui disposait : « La loi particulière restant en vigueur, l’usage de la langue latine doit être préservé dans les rites latins ».

Les documents pontificaux officiels sont généralement écrits ou traduits en latin, mais les homélies étaient très souvent prononcées en italien ou dans la langue locale (si le pape était en voyage). C’est pourquoi il est surprenant que Jean Paul Ier ait prononcé plusieurs paragraphes en latin dans sa première homélie en tant que pape. Le latin continue d’être utilisé au Vatican et reste la langue officielle du rite romain de l’Église catholique.

Tags:
Béatification et canonisationPape Jean Paul Ier
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement