Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 06 décembre |
Saint Nicolas de Myre
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

[DIAPO] 24h sur la place Saint-Pierre

STATUE-FONTAINE-PLACE-SAINT-PIERRE-ANTOINE-LEMAIRE.jpg

Antoine Lemaire

Antoine Lemaire - publié le 09/07/22

Depuis quelques semaines, la place Saint-Pierre a enfin retrouvé sa vitalité d'avant la pandémie. Les fameuses colonnades du Bernin accueillent de nouveau à bras ouverts des dizaines de milliers de touristes et de pèlerins. Sur cette place où se croisent les nationalités du monde entier travaillent aussi des marchands, des gendarmes et des pompiers. Quand le jour baisse et que Saint-Pierre se vide, des personnes de la rue viennent y trouver un refuge. Reportage photo.

Pour les petites mains, la journée commence tôt. En été, à 6h du matin, les ouvriers qui veillent sur la place Saint-Pierre arrivent en même temps que le soleil. En hiver, l’obscurité les recouvre encore quand ils commencent leur travail. Celui-ci consiste notamment à vérifier que les fontaines fonctionnent ou à nettoyer les milliers de mètres carré de « sanpietrini », ces fameux pavés noirs qu’on retrouve partout à Rome et qu’on affuble du nom de saint Pierre.

Les policiers, les “carabinieri”, les militaires et les Gardes suisses, sont aussi présents sur la place. Heure après heure, les patrouilles se relèvent après avoir veillé, aiguillé, contrôlé et aidé les pèlerins qui arrivent. Le mercredi matin à l’audience générale du Pape, et le dimanche matin à l’Angélus, ce sont plusieurs milliers de fidèles qu’il faut fouiller et diriger, toujours avec le sourire au lèvre et un aimable “buongiorno”.

Une vie au rythme du soleil brûlant

Les petites échoppes aussi vivent au rythme du soleil brûlant : aux aurores on installe les tables et on dispose les icônes, les casques romains ou les répliques de la basilique, pour le bonheur de certains touristes.

Le soir, suivis des yeux par les 140 statues postées en haut des deux bras gigantesques dessinés par le Bernin, les sans-abris viennent trouver refuge au-dessous des colonnades. Là, ils disposent leurs tentes ou leurs abris sommaires et passent la nuit. Parfois, à l’heure du dîner, des organisations associatives leur portent à manger. Au petit matin, ils sont délogés par les pompiers qui lavent la place au jet d’eau.

Découvrez en quelques images une journée sur la plus fameuse des places du monde :

Tags:
architecturePatrimoineVatican
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement