Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 20 avril |
Bienheureuse Odette
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Le Pape à un groupe de détenus: “Bénie soit aussi la honte”

WEB-AM083121-POPE-AUDIENCE-Antoine-Mekary-ALETEIA-AM_2632.jpg

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 23/10/21

Un groupe de détenus et d’anciens détenus a été reçu par le pape François à la résidence Sainte-Marthe du Vatican le 22 octobre 2021.

Une audience privée venue “du cœur du Pape”, comme le souligne Don Benito Giorgetta, qui accompagnait le groupe. Il s’agissait de prisonniers ou d’anciens prisonniers passés par la structure d’accueil de la Communauté Don Benzi à Vasto et à Termoli (Italie) – établissements soutenus par l’Église qui proposent une alternative à la prison.

Dans une courte vidéo adressée aux prisonniers qui n’étaient pas présents, le pape François a rappelé que l’importance dans la vie était d’avancer. “C’est d’être sur la route”, a-t-il souligné, reconnaissant qu’il pouvait être difficile parfois de se sentir comme dans un “labyrinthe”, sans trouver d’issue.

“Sur la route, on peut se tromper. Oui, tout le monde peut se tromper”, a-t-il répété. “Mais l’important est de ne pas rester dans l’erreur”, a-t-il insisté, expliquant par la suite que “bien souvent dans la vie, nous trouvons une main qui nous aide à nous relever”. Et de les inviter à faire de même : “avec l’expérience que nous avons, faisons-le avec les autres “.

Avant de les quitter, le pape François a souhaité que leur expérience soit féconde et qu’elle soit “libératrice” pour toutes les personnes qui en ont besoin.

“Bénie soit aussi la honte”

Interrogé par Vatican News, Don Benito Giorgetta, de la paroisse de San Timoteo, à Termoli, raconte que cette audience privée est venue “du cœur du pape”. Un pape qui selon lui est particulièrement attentif aux prisonniers : “N’oublions pas que le Jeudi saint à Rome, le pape s’est rendu à Casal del Marmo, une prison pour mineurs, pour leur laver les pieds”, se rappelle-t-il.

Lors de la rencontre à Sainte-Marthe, il rapporte que le pontife argentin a d’abord écouté et accueilli les témoignages des personnes du groupe. “Il était très attentif et a été admiratif de ce qu’il a entendu, [des histoires racontées] avec sacrifice et souffrance”, poursuit-t-il.

À l’un d’entre eux qui avait honte de raconter son histoire, le pape l’a encouragé en lui disant “qu’il ne devait pas avoir honte parce que l’espoir émergeait des choses qu’il racontait et qu’ainsi, “bénie était aussi la honte””, raconte encore DonBenito Giorgetta.

Des attentions régulières du pape aux prisonniers

Régulièrement, le pape François offre une attention spéciale aux personnes détenues. Cet été, il a fait livrer près de 15.000 glaces aux détenus des prisons romaines de Regina Coeli et de Rebibbia par l’intermédiaire de l’Aumônerie apostolique.

En juin dernier, il avait déjà reçu un groupe d’une vingtaine de détenus italiens dans sa résidence Sainte-Marthe. Accompagnés de la directrice de la prison, de leur aumônier et de plusieurs fonctionnaires, les prisonniers s’étaient ensuite rendus aux Musées du Vatican pour une visite.

Tags:
Pape Françoisprison
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement