Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 avril |
Saint Fidèle de Sigmaringen
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

La foi au cœur des épreuves : le Liban à l’aube d’une guerre civile ?

WEB2-LEBANON-AFP-075_itani-notitle211020_npLmH.jpg

Fadel Itani / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Manifestation à Beyrouth (Liban) afin de dénoncer les conditions de vie, 20 octobre 2021.

La rédaction d'Aleteia - publié le 22/10/21

En partenariat avec Aleteia, l’Aide à l’Église en détresse (AED) propose un cycle de visioconférences sur "la foi au cœur des épreuves", une manière d'éclairer les consciences sur les situations délicates que rencontrent les chrétiens à travers le monde. La prochaine, lundi 25 octobre à 20h30, sera consacrée au Liban.

Quelle espérance avoir quand le pays dans lequel on vit est au bord du gouffre ? Le Liban s’est enfoncé progressivement ces dernières années, au gré de crises successives sur le plan politique, économique et humanitaire. Le pays se trouve, aujourd’hui, dans une situation dramatique et d’aucun craignent une guerre civile au regard des tensions grandissantes entre les chrétiens et les musulmans. Depuis 2019, avec la “faillite de la Banque centrale” et une vague de manifestations sans précédent, le pays du Cèdre a cédé sur tous les fronts s’enfonçant dans la pauvreté. La dramatique explosion d’août 2020 à Beyrouth a achevé de verser le pays dans le chaos et de nombreux chrétiens vivent maintenant dans la pauvreté.

De nombreuses institutions catholiques, écoles, hôpitaux, orphelinats ou dispensaires, sont sur le point de s’effondrer, car elles ne peuvent plus honorer leurs factures. En parallèle, les enseignants des écoles catholiques sont en grève depuis que leur salaire a été fixé à moins de 100 dollars par mois. Une misère pour nourrir leur famille, d’autant plus que le pays doit composer avec une inflation galopante. Songez que les employés des hôpitaux dorment parfois sur place car ils n’ont plus les moyens de regagner leur domicile.

Une présence chrétienne à préserver

Pays du Proche-Orient comptant la plus grande proportion de chrétiens, entre 25 et 30% de la population, le Liban pourrait se vider dans les prochaines années de ces derniers, ce qui menacerait le délicat équilibre entre chiites et sunnites et chrétiens qui a sous-tendu le consensus de l’après-guerre civile.

Pour mieux comprendre les difficultés que doit affronter le Liban, mais aussi apprécier l’espérance qui demeure, Xavier Stephen Bisits, coordinateur des projets de l’AED au Liban, témoignera lors d’une visioconférence proposée par l’AED et animée par Thomas Oswald, en partenariat avec Aleteia, ce lundi 25 octobre à 20h30. Gratuite, il suffit de s’inscrire afin de recevoir le lien permettant de la suivre en direct sur Zoom. Une intervention indispensable pour comprendre les grands défis qui pèse sur ce petit pays.

En partenariat avec

Logo AED

Tags:
AEDLiban
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement