Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 01 décembre |
Saint Eloi
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

« Il n’est pas possible de vivre de subventions », déclare le pape François

POPE FRANCIS

Antoine Mekary | ALETEIA | I.Media

I.Media - publié le 15/10/21 - mis à jour le 15/10/21

"Il n’est pas possible de vivre de subventions", a déclaré le pape François dans un message vidéo envoyé à un groupe d’entrepreneurs et de syndicalistes argentins jeudi 14 octobre. Au contraire, la société doit offrir des "sources de travail diversifiées" afin de "permettre à chacun de construire son avenir avec effort et ingéniosité".

Particulièrement attendu sur ses propos concernant la crise migratoire, le pape François en a surpris plus d’un, jeudi 14 octobre, dans son message adressé à un groupe d’entrepreneurs et de syndicalistes argentins. « Il n’est pas possible de vivre de subventions », a-t-il avancé. La société doit au contraire offrir des « sources de travail diversifiées » afin de « permettre à chacun de construire son avenir avec effort et ingéniosité ».

Ne pas mépriser la culture du travail

Rappelant la haute estime qu’il a pour la « noble vocation de l’entrepreneur », le pontife a regretté que « certaines personnes » pensent que parce qu’il tient un discours social, il plaide pour « une vie sans effort », ou encore qu’il « méprise la culture du travail ». Puisant dans son histoire personnelle, il a rappelé qu’il descendait de migrants piémontais venus en Argentine « avec l’immense désir de retrousser leurs manches ».

Ces migrants ne sont pas venus avec l’envie d’être « soutenus », a protesté le chef de l’Église catholique. Et arrivés sur place, ses aïeux « n’ont pas mis leur argent à la banque », mais au contraire ont investi dans des « briques et des terrains ». C’était, affirme le Pape, un « investissement familial » tourné « vers l’avenir de la famille ».

Le travail est la voie de la maturité, de l’épanouissement personnel, qui donne des ailes aux meilleurs rêves.

Le souverain pontife a ensuite énuméré les vertus du travail : il permet de développer les capacités reçues de Dieu ; de construire un « réseau d’échange et d’entraide » utile et solidaire ; de se sentir « collaborateur de Dieu » dans le soin et le développement du monde. « Au-delà de la fatigue et des difficultés, [le travail] est la voie de la maturité, de l’épanouissement personnel, qui donne des ailes aux meilleurs rêves », a-t-il conclu. Dans cette perspective, a considéré le pontife, « les subventions ne peuvent être qu’une aide temporaire ».

Son message était adressé aux membres d’IDEA, un forum qui rassemble des patrons et des mouvements syndicaux argentins à Buenos Aires du 13 au 15 octobre 2021. « Je crois que le dialogue entre employeurs et employés est non seulement indispensable, mais aussi fructueux et prometteur », s’est réjoui le pape François.

Tags:
migrantPape Françoissociététravail
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement