Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Inde : des religieuses et des fidèles attaqués pour de prétendues “conversions forcées”

INDIA

Shutterstock | Zvonimir Atletic

Agnès Pinard Legry - publié le 14/10/21

Plusieurs religieuses et une cinquantaine de fidèles ont été attaqués, dimanche 10 octobre, par un groupe d’extrémistes hindous dans l’État d’Uttar Pradesh, au nord de l’Inde.

Des chrétiens ont été une nouvelle fois pris pour cible en Inde. Des religieuses et une cinquantaine de chrétiens ont été attaqués par un groupe d’extrémistes hindous pour de prétendues “conversions forcées” dans l’État d’Uttar Pradesh, au nord de l’Inde, dimanche 10 octobre. Des membres des groupes hindous radicaux “Bajrang Dal” et “Hindu Yuva Vahini” ont emmené de force sept fidèles chrétiens au poste de police voisin, où ils ont passé la nuit en détention, rapporte l’agence Fides. Au même moment, deux religieuses franciscaines ont été emmenées de force, au cours d’un autre accrochage, au poste de police et détenues pendant six heures. Elles se trouvaient à la gare routière quand l’une des deux a demandé l’horaire du bus. Elles ont alors été agressées verbalement, arrêtées et emmenées de force au poste de police où d’autres chrétiens arrêtés se trouvaient.

“Nous avons été choqués lorsque nous avons été emmenés au poste de police sous prétexte que nous faisions partie d’une communauté chrétienne impliquée dans des conversions religieuses forcées. C’est complètement faux”, a raconté la religieuse à l’agence Fides. C’est une plainte déposée par un hindou, Radheshyam Singh, qui a provoqué ces arrestations. Avançant que les mesures sanitaires contre le Covid-19 n’avaient pas été respectées et qu’ils étaient “impliqués dans la conversion d’autres personnes au christianisme par des moyens illicites tels que la fourniture de main-d’œuvre et d’argent”.

Des agressions en augmentation

D’après ADF International, une ONG apportant une perspective chrétienne sur les grandes questions de société auprès des institutions internationales, 374 cas de violence contre les chrétiens ont été documentés dans l’Uttar Pradesh depuis 2017. Les agressions sont en augmentation depuis que le gouvernement de l’Uttar Pradesh a adopté la “loi anti-conversion” en septembre 2020. Dans la plupart des cas, les extrémistes attaquent les salles de culte ou les maisons des chrétiens et interrompent leurs réunions, endommagent leurs biens, leurs bibles et les conduisent à la police.

Tags:
Chrétiens en IndeLiberté religieusePersécutions
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement