Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 02 février |
Présentation de Jésus au Temple
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Inde : les chrétiens s’inquiètent d’une nouvelle loi anti-conversion

INDIA

Shutterstock | Zvonimir Atletic

Agnès Pinard Legry - publié le 27/02/21

L’Uttar Pradesh, au nord de l’Inde, a approuvé le 24 février un projet de loi renforçant l’interdiction des conversions religieuses. Un texte vivement critiqué par les minorités religieuses, dont les chrétiens.

État le plus peuplé du nord de l’Inde avec plus de 200 millions d’habitants, l’Uttar Pradesh a voté mercredi 24 février un projet de loi interdisant les conversions religieuses « par des moyens frauduleux ou au travers du mariage ». Dans le détail, le texte prévoit que personne ne se convertisse, directement ou indirectement d’une religion à une autre « par le biais de l’usage ou de la pratique de fausses déclarations, de force, suite à une influence indue, par la coercition, suite à des promesses, à des actions de persuasion ou à tout autre moyen frauduleux, ni au travers du mariage ». Un mariage sera déclaré « nul et invalide » si la conversion religieuse est le but unique de cette union. Ceux qui changer de religion après le mariage devront s’adresser au magistrat du district.

Officiellement, le chef du gouvernement de l’Uttar Pradesh, Yogi Adityanath, membre du Bharatiya Janata Party (BJP), le parti nationaliste hindou, a déclaré que la législation entend lutter contre les présumées tentatives de conversion de femmes hindoues à l’islam sous la forme de mariage que les activistes radicaux hindous appellent « djihad de l’amour ». Mais plusieurs organismes de défense des droits fondamentaux, dont des responsables de l’Eglise catholiques, ont fait part de leur inquiétude et de leur désapprobation concernant ce texte qu’il est, selon eux, facile à manipuler et qui risque de pénaliser les minorités religieuses ainsi que le travail des missionnaires dans le pays.




Lire aussi :
Inde : des écoles privées contraintes d’introduire des rites hindous

Mgr Joseph Pamplany, évêque auxiliaire de Tellichéry et membre de la Commission pour la Doctrine de la Conférence épiscopale d’Inde, a affirmé que « de telles lois vont à l’encontre de l’esprit de la Constitution indienne qui garantit à tout citoyen la possibilité de professer, de proclamer et de prêcher librement toute religion de son choix suivant sa conscience », rapporte l’agence Fides. Sous prétexte de contrôler les conversions forcées « ces lois anti-conversion prennent pour cible les minorités religieuses, en particulier les chrétiens et les musulmans », a-t-il déclaré. Pour mémoire sur une population totale de 1,3 milliards d’habitants, les hindous représentent 80% de la population totale (966 millions) contre 14% environ pour les musulmans (172 millions) et 2,3% pour les chrétiens (29 millions).

Tags:
ConversionInde
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement