Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 avril |
Sainte Kateri Tekakwitha
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

114.000 victimes d’abus sexuels commis par des laïcs, l’autre chiffre effarant de la Ciase

SEXUAL-ABUSE-CH132843A.jpg

Fred de Noyelle / Godong

Agnès Pinard Legry - publié le 12/10/21

Sur les 330.000 victimes recensées dans le rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase) depuis 1950, publié le 5 octobre, 216.000 ont été abusées par des prêtres, diacres, religieux ou religieuses. Mais un peu plus d’un tiers, 114.000, l’ont été par des laïcs en mission dans l’Église.

Les violences sexuelles dans l’Église ne sont pas, contrairement aux idées reçues, l’apanage des seuls clercs, religieux et religieuses, révèle le rapport publié le 5 octobre par la Commission indépendante chargé de faire la lumière sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase) depuis 1950. Le nombre estimé de victimes mineures s’établit à 330.000 sur l’ensemble de la période, c’est-à-dire 70 ans. Au sein de ce nombre total, 216.000 personnes ont été victimes de clercs, de religieux ou de religieuses, ce qui correspond au périmètre précisément étudié par la commission. Mais 114.000 personnes ont été victimes de personnes laïques, hommes ou femmes, travaillant dans un établissement scolaire de l’enseignement catholique ou un internat catholique, s’occupant du catéchisme ou d’une aumônerie catholique, ou animant des patronages, camps de vacances ou des mouvements de jeunesse catholiques (scouts, action catholique, autres mouvements…).

Plus d’un tiers des agressions

Sur la période étudiée, les clercs, prêtres, religieux et religieuses sont certes responsables de 65,4% des agressions au sein de l’Église. Mais les laïcs sont, quant à eux, à l’origine de 34,6% des agressions, soit plus d’un tiers. “Dès lors que des adultes sont en contact avec des mineurs, le risque existe, dans l’Église catholique comme ailleurs, que se produisent des abus de pouvoir, d’autorité ou de confiance débouchant sur des agressions sexuelles”, souligne la Ciase dans son rapport. Il est aussi probable que, dans le temps, du fait notamment de la réduction du nombre de clercs et de religieux et de la montée en responsabilité des laïcs, la part des victimes de laïcs dans l’Église catholique soit en augmentation.

Ces estimations sont le résultat d’une enquête de l’Inserm en population générale menée auprès de 28.010 personnes âgées de 18 ans et plus, représentatives de la population française, selon la méthode des quotas. L’estimation du nombre de victimes de personnes en lien avec l’Église (330.000) est située avec une probabilité de 95% dans un intervalle compris entre 265.000 et 396.000.

Tags:
Abus sexuelsCiase
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement