Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

Le secret de la confession dans le collimateur ?

Article réservé aux membres Aleteia Premium
WEB2-Antoine-Mekary-ALETEIA-AM_1870.jpg

Antoine Mekary | ALETEIA

Agnès Pinard Legry - publié le 08/10/21

Le rapport sur les abus sexuels commis dans l’Église, publié mardi 5 octobre, insiste, dans ses recommandations, sur une remise en question du secret de la confession. Ces dernières heures, il est dans le collimateur de l'opinion et des responsables politiques. Éclairage sur ce sacrement et ce secret professionnel.

Après l’accablant rapport sur les abus sexuels commis au sein de l’Église, publié mardi 5 octobre, le secret de la confession semble être dans le collimateur de l’opinion et des responsables politiques. Doit-il disparaître ? Évoluer ? Est-il contraire aux lois de la République ? « Le secret de la confession ne peut déroger à l’obligation, prévue par le code pénal et conforme, selon la commission, à l’obligation de droit divin naturel de la protection de la vie et de la dignité de la personne, de signaler aux autorités judiciaires et administratives les cas de violences sexuelles infligées à un mineur ou à une personne vulnérable », peut-on lire dans les recommandations formulées par la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase).

 « La confession doit rester secrète et le secret de la confession restera parce que cela ouvre un espace de parole libre qui se fait devant Dieu et, en ce sens-là, est plus fort que les lois de la République », a répondu Mgr Éric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France (CEF), au micro de France info. Une déclaration qu’il a précisée dans la journée, certains l’accusant de tenir des propos relevant du séparatisme : « Prévoir une exception au secret serait contreproductif pour la protection des personnes victimes. Se confieraient-ils s’ils savaient que ce n’est pas un secret ? Ne leur enlevons pas ce lieu qui peut être une première étape dans la libération de la parole. »

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Abus sexuelsCiaseconfessionDroit canonJusticesacrements
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement