Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 octobre |
Saint Jean de Capistran
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

À Lyon Mgr de Germay reçoit le pallium et met le cap sur la mission

Marc de la Chapelle/diocèse de Lyon

Bérengère de Portzamparc - Publié le 26/09/21 - Mis à jour le 03/10/21

Ce dimanche 26 septembre, l’archevêque de Lyon, Mgr Olivier de Germay, a reçu le pallium des mains du nonce apostolique en France, Mgr Celestino Migliore. À l'issue de la messe à la cathédrale Saint-Jean, Mgr de Germay a partagé ses premières orientations pastorales, neuf mois après son arrivée à la tête du diocèse de Lyon, mettant le cap sur la mission.

Depuis 2015, le pape François a souhaité que le pallium, jusqu’alors remis à Rome aux archevêques métropolitains, soit dorénavant remis devant leur église locale, « donnant ainsi la possibilité à un plus grand nombre de fidèles d’être présents à ce rite si significatif pour eux, et aussi particulièrement aux évêques des diocèses suffragants, qui pourront ainsi participer au moment de l’imposition. »

C’est ainsi que Mgr Olivier de Germay, nommé archevêque de Lyon en décembre dernier, vient de recevoir le sien des mains du nonce apostolique en France, Mgr Celestino Migliore. La cérémonie a eu lieu dans la cathédrale Saint-Jean, remplie pour l’occasion de fidèles lyonnais et de nombreux prêtres du diocèse. Pour rappel, le pallium est une fine écharpe de laine blanche d’agneau. Elle symbolise le pouvoir pontifical et l’union étroite des archevêques avec le Pape. Traditionnellement tissés à Rome par des religieuses du couvent Sainte Agnès,  les pallia sont placés auprès du tombeau de Pierre avant d’être bénis puis remis aux archevêques métropolitains.

Cap sur la mission

Ce dimanche 26 septembre, les Lyonnais ont pu participer à une cérémonie belle et recueillie où, au début de la messe, Mgr de Germay s’est mis à genoux devant le nonce apostolique. Il a prononcé un serment solennel de fidélité au Souverain pontife. A la fin de la célébration, Mgr de Germay en a profité pour partager avec les fidèles les premières orientations pastorales qu’il souhaite donner au diocèse, neuf mois après son arrivée. “Cap sur la mission” s’intitule ainsi son texte de 25 pages qui s’articule autour de cinq axes : travailler la communion, se recentrer sur le Christ, trouver un nouvel élan missionnaire, ajuster notre rapport au monde et dynamiser les structures et modes de fonctionnement.

Pallium de Mgr de Germay
Ce dimanche 26 septembre, Mgr de Germay, l’archevêque de Lyon a reçu le pallium des mains du nonce apostolique en France, Mgr Celestino Migliore.

Se recentrer sur le Christ, explique l’archevêque, « c’est être fidèle à la prière quotidienne, lire la parole de Dieu ». Mgr de Germay, qui rentre d’une visite ad limina à Rome, confie ainsi qu’à la question d’un évêque demandant au Pape comment faire dans les missions aujourd’hui difficiles, celui-ci a répondu “la première chose, c’est de garder la proximité avec le Seigneur ». Mgr de Germay souhaite aussi que tous les baptisés soient des disciples missionnaires, comme Pauline Jaricot, qui sera béatifié à Lyon en mai 2022. 

« Certes la société n’est plus chrétienne, nous sommes minoritaires, parfois critiqués. Mais nos contemporains sont en quête de sens, alors n’ayons pas honte de l’Évangile ! N’oublions pas que nous avons un Trésor que le monde attend !” « Être dans le monde sans être du monde », a proclamé l’archevêque, qui souhaite également que les chrétiens portent un regard « à la fois lucide et bienveillant », avec l’aide de l’Esprit saint. Il insiste également pour que la pastorale devienne kérygmatique, centrée sur le Christ vivant et agissant aujourd’hui. « Nous sommes parfois dans le “tout-eucharistique”. Or si l’eucharistie peut parfois toucher profondément une personne loin de la foi, elle n’est pas forcément ce qu’il y a de plus adapté pour favoriser un début d’expérience spirituelle. Il ne faut pas hésiter à proposer des petits groupes de partage, des temps de prières personnelle, dans une église ou dans la nature (…) », a t’il commenté.

Pallium de Mgr de Germay
Mgr de Germay a partagé avec les fidèles les premières orientations pastorales qu’il souhaite donner au diocèse, neuf mois après son arrivée.

Sur le parvis, les catholiques interrogés par Aleteia ont semblé heureux et confortés par le cap donné par leur nouvel archevêque. « Plutôt silencieux jusqu’à présent, il s’est en réalité beaucoup déplacé dans le diocèse, il a pris le temps de rencontrer de très nombreux fidèles pour connaître, comprendre et découvrir toutes les richesses de son diocèse », s’est réjouit Alain, quinquagénaire et laïc engagé. Le nouveau cap est donc clair pour tous les Lyonnais : la mission. 

Tags:
Eglise en missionLyonmission
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
4
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
5
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
6
ZITA
Mathilde de Robien
Cette magnifique prière gravée dans les alliances de Charles et Z...
7
WEB2-MAGDELEINE-HUTIN-ciric_201343.jpg
Raphaëlle Coquebert
Magdeleine Hutin, la digne héritière de Charles de Foucauld
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement