Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 23 septembre |
Saint Pio de Pietrelcina
home iconActualités
line break icon

Mgr Julius Agbortoko, vicaire général, enlevé au Cameroun

WEBD2-DIOCESE-DE-MAMFE-FACEBOOK.jpg

Diocèse de Mamfé I Facebook

Mgr Julius Agbortoko.

Agnès Pinard Legry - Publié le 31/08/21 - Mis à jour le 31/08/21

Vicaire général du diocèse de Mamfé, au sud-ouest du Cameroun, Mgr Julius Agbortoko a été enlevé dimanche 29 août par des hommes armés.

« C’est le cœur très lourd que je vous signale l’enlèvement soudain de Mgr Julius Agbortoko ». Les mots du communiqué du diocèse de Mamfé, dans le sud-ouest du Cameroun, traduisent l’inquiétude des fidèles. Vicaire général du diocèse, Mgr Julius Agbortoko a été kidnappé par des hommes armés dimanche soir, peu après 18h. Il revenait d’un déplacement à Kokobuma, une localité voisine, où il avait assisté à l’inauguration du presbytère de la paroisse lorsqu’une bande d’hommes armés « identifiés comme des combattants séparatistes » sont entrés dans l’enceinte du grand séminaire et ont repéré le vicaire. Jugé plus jeune et plus robuste que l’évêque, ils s’en sont pris à lui.

Les ravisseurs ont fait une demande de rançon de plus de 20 millions de francs CFA, soit l’équivalent de 30.000 euros. « Je vous appelle tous à invoquer l’Esprit saint et à prier à l’unisson pour sa sécurité et sa libération prochaine », a enjoint l’évêque du diocèse. La semaine dernière, une fidèle a été tuée et un pasteur blessé par balles lors d’une célébration dans la région voisine du nord-ouest.

700.000 déplacés internes

Les rebelles armés se livrent fréquemment à des rapts, y compris des personnalités religieuses, depuis le début de ce conflit il y a près de quatre ans. Dans ces deux régions, où vit l’essentiel de la minorité anglophone d’un pays majoritairement francophone dirigé par Paul Biya, 88 ans, les groupes armés et les forces de sécurité se livrent une guerre sanglante. Les forces armées camerounaises avaient été déployées dans le nord-ouest du pays pour combattre les Amba Boys, un groupe sécessionniste. Les affrontements ont ensuite plongé les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest dans une spirale infernale. Pour mémoire, le conflit a déjà fait des milliers de morts et selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés plus de 700.000 déplacés internes.

Enlevés, portés disparus… on est sans nouvelle de ces missionnaires :

Tags:
Camerounenlevement
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
3
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
4
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
5
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
6
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
7
WEB2-FAMILLE-LEFEVRE-YOUTUBE.jpg
Agnès Pinard Legry
Le premier single de la famille Lefèvre enfin disponible
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement