Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 23 septembre |
Saint Pio de Pietrelcina
home iconSpiritualité
line break icon

Pour la fête de l’Assomption, entrons dans la joie du Royaume

DOMOWY KOŚCIÓŁ

Aquarius Studio | Shutterstock

Anne-Cécile Duboys Fresney - Hozana - Publié le 31/07/21

Afin de permettre aux fidèles de s'unir à la joie de Marie qui monte au Ciel rejoindre son Fils et pour préparer leurs cœurs à recevoir les grâces liées à la fête de l'Assomption, la Communauté de l’Alliance Mariale propose une neuvaine.

Le 15 août prochain, l’Église célèbrera la fête de l’Assomption. À cette occasion, la Communauté de l’Alliance Mariale propose une neuvaine pour nous unir à la joie de Marie qui monte au Ciel rejoindre son Fils et pour préparer notre cœur à recevoir les grâces liées à cette fête. Le thème de la neuvaine reprend celui du Festival Marial, organisé par cette même communauté du 20 au 25 août à Notre Dame du Laus, lieu d’apparition marial situé en Haute Savoie : « Entrer dans la Joie du Royaume ».

Mais tout d’abord qu’est-ce que l’Assomption ? Le 1er novembre 1950, la Constitution apostolique « Munificentissimus Deus » donnée par Pie XII, proclame le dogme de l’Assomption : « Nous affirmons, déclarons et définissons comme un dogme divinement révélé que : l’Immaculée Mère de Dieu, Marie toujours vierge, après avoir achevé le cours de sa vie terrestre, a été élevée en corps et en âme à la gloire céleste. »

D’où vient ce dogme et que signifie-t-il ? Le récit de l’Assomption n’est pas dans le Nouveau Testament mais nous est parvenu à travers le « Transitus » (qui signifie Passage ou Pâque), récit apocryphe issu d’un texte très ancien attribué à un disciple de saint Jean l’évangéliste. Dans ce récit, l’auteur nous fait pressentir que le corps de Marie n’a pas subi les effets de la décomposition du sépulcre : il fut emporté au ciel. Comment en effet penser que le corps de Marie qui a porté le Christ puisse connaître la corruption ? Les fondements doctrinaux de l’Assomption se sont approfondis au cours des siècles, en témoigne la remarquable homélie de saint Modeste de Jérusalem en 634 qui affirme que le but du mystère de l’Assomption est le rôle de Marie comme médiatrice ou avocate au service des hommes : « Dieu t’a emmené près de lui pour que tu puisses intercéder pour nous. »

Sur Terre, la vocation missionnaire de Marie était de porter les apôtres et tous ses contemporains à son Fils ; à travers l’Assomption, sa vocation terrestre se prolonge au ciel, et devient une vocation universelle d’amener tous les hommes à Dieu. Quel magnifique mystère et quel cadeau pour nous ! Les mots de Benoit XVI lors de son homélie du 15 août 2005 expriment cette joie que nous pouvons ressentir :

Dans le ciel, nous avons une Mère. Le ciel s’est ouvert, le ciel a un cœur. Lorsqu’elle était sur terre, Marie ne pouvait être proche que de quelques personnes. Etant en Dieu, qui est proche de nous, qui est même « à l’intérieur » de nous tous, Marie participe à cette proximité de Dieu. Elle connaît notre cœur, elle peut entendre nos prières, elle peut nous aider par sa bonté maternelle et elle nous est donnée – comme le dit le Seigneur – précisément comme « mère », à laquelle nous pouvons nous adresser à tout moment.

Oui Marie notre Mère nous montre le chemin du Ciel, elle nous donne les clés pour entrer dans le Royaume et recevoir la joie profonde d’être aimés de Dieu. Quel est ce chemin ? Comment se mettre à son écoute ? Pour Benoit XVI, le Magnificat de Marie est une merveilleuse source d’enseignements :

Dans ce chant merveilleux se reflète toute l’âme, toute la personnalité de Marie. Nous pouvons dire que son chant est un portrait, une véritable icône de Marie, dans laquelle nous pouvons la voir exactement telle qu’elle est. Celui-ci commence par la parole « Magnificat » : mon âme magnifie le Seigneur, c’est-à-dire « proclame la grandeur » du Seigneur. Marie désire que Dieu soit grand dans le monde, soit grand dans sa vie, soit présent parmi nous tous. Elle n’a pas peur que Dieu puisse être un « concurrent » dans notre vie, qu’il puisse ôter quelque chose de notre liberté, de notre espace vital, par sa grandeur. Elle sait que si Dieu est grand, nous aussi, nous sommes grands. Notre vie n’est pas opprimée, mais est élevée et élargie : ce n’est qu’alors qu’elle devient grande dans la splendeur de Dieu.

Marie nous incite donc à mettre notre espérance en Dieu, à être dans la confiance la plus totale en lui et désirer ardemment Sa volonté. Parce que c’est cette confiance en Lui qui nous rend véritablement libres et c’est alors que nous sommes grands et que nous pouvons recevoir la joie profonde du Royaume. Elle nous invite aussi, à sa suite, à être nous aussi missionnaires et à porter cette joie du Royaume auprès de nos frères.

Ainsi du 7 au 15 août, l’Alliance Mariale nous propose une méditation quotidienne pour nous rapprocher du cœur de Marie et lui confier nos intentions afin qu’elle puisse nous montrer le bon chemin et nous obtenir les grâces nécessaires. Cette neuvaine est aussi une belle occasion pour nous de rendre grâce au Seigneur pour le don de sa Mère ! 

Tags:
assomptionneuvainePrière
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
3
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
4
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
5
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
6
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
7
WEB2-FAMILLE-LEFEVRE-YOUTUBE.jpg
Agnès Pinard Legry
Le premier single de la famille Lefèvre enfin disponible
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement