Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Saint Auguste Chapdelaine
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

L’habitude que Zélie Martin avait prise le premier vendredi de chaque mois

Louis et Zélie Martin, et leurs cinq filles

@Sanctuaire Louis et Zélie d'Alençon

Louis et Zélie Martin, et leurs cinq filles.

Lauriane Vofo Kana - publié le 22/07/21

Pour nourrir sa foi, sainte Zélie Martin, la maman de Thérèse de Lisieux, avait pris l'habitude de se rendre coûte que coûte à la messe le premier vendredi de chaque mois et de consacrer sa journée au Sacré-Coeur de Jésus.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Sainte Zélie Martin et sainte Marguerite-Marie Alacoque ont vécu à près de deux siècles d’écart et n’ont pas grand chose en commun. Pourtant, la spiritualité de la seconde a beaucoup inspiré la première. En effet, avec son mari Louis, Zélie Martin avait une dévotion particulière au Sacré-Cœur de Jésus, celui-là même qui a révélé son cœur brûlant d’amour pour tous les hommes à Marguerite-Marie Alacoque. Et pour approfondir leur foi, Louis et Zélie consacraient le premier vendredi de chaque mois à la dévotion au cœur du Christ. Le couple s’organisait même pour participer à la messe ce jour-là : « Tout comme Marie et naturellement Louis, je ne manque jamais de communier tous les premiers vendredi du mois, qu’importe les difficultés qui s’accumulent ce jour-là. » Quitte donc à opter pour une messe qui n’est pas célébrée à leurs horaires de prédilection.

Un zèle communicatif

Son amour pour le Sacré-Cœur est tellement intense que même en phase terminale de son cancer, Zélie insiste pour se rendre à la messe. Marie Martin, sa fille aînée, le raconte à sa tante et à son oncle dans une lettre datée d’août 1877 . « Vendredi dernier au matin, maman s’est rendue à la messe de 7 heures parce que c’était le premier vendredi du mois. Papa l’a aidée parce que sans lui, elle n’aurait pas pu le faire. En arrivant à l’église, elle a reconnu qu’elle n’aurait jamais pu ouvrir la porte si quelqu’un ne l’avait accompagnée. »

L’éducation de Zélie et de sa sœur auprès des religieuses du Sacré-Cœur à Picpus (Alençon) a certainement éveillé la future sainte à cette dévotion au Cœur de Jésus. En tout cas, Zélie et Louis ont veillé à transmettre à leurs filles cette affection au Sacré-Coeur de Jésus. Lorsque Marie-Louise, leur aînée, devient religieuse chez les visitandines, elle prend d’ailleurs le nom de Sœur Marie du Sacré-Cœur.

Tags:
Dévotionlouis et zelie martinsacre coeur
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement