Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 25 avril |
Saint Marc
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Russie : le message inattendu d’Alexeï Navalny pour Pâques

WEB2-ALEXEI NAVALNY-RUSSIA-shutterstock_1662094504.jpg

Gregory Stein I Shutterstock

Alexeï Navalny.

Agnès Pinard Legry - publié le 04/05/21

Principal opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny a publié un message sur Facebook dimanche 2 mai, fête de Pâques pour les orthodoxes. Des propos d’autant plus forts qu’Alexeï Navalny, emprisonné depuis mi-janvier, a arrêté sa grève de la faim il y a quelques jours.

“Victoire ! Le Christ est ressuscité. La vie et l’amour ont gagné.” Dans un message publié sur son compte Facebook, Alexeï Navalny, principal opposant politique à Vladmir Poutine, a témoigné de la joie de Pâques, fêtée dimanche 2 mai par les orthodoxes. “Je salue tout le monde : les croyants (que je suis maintenant), les non-croyants (que j’étais) et les athées (que j’étais également)”, a-t-il écrit.

Hospitalisé en août 2020 à la suite de ce que ses proches ont qualifié d’empoisonnement, Alexeï Navalny a par la suite été emprisonné mi-janvier et condamné le 20 février 2021 en appel à deux ans et demi de prison. Lors de son audience en appel, ce jour-là, Alexeï Navalny avait déjà surpris son auditoire en parlant de sa foi. Reconnaissant qu’il était avant assez athée et militant, il déclarait alors être devenu “un homme de foi”. “Il y a moins de dilemme dans ma vie car désormais il y a un livre [la Bible, ndlr] qui me dit plus ou moins clairement ce que je dois faire dans chaque situation”. “Il n’est pas toujours facile de suivre ce livre, mais j’essaie”, a-t-il repris avant de citer un passage Matthieu : “Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés”. (Mt, 5 -6)

Depuis la colonie pénitentiaire où il est détenu, située dans au nord-est de Moscou, il a entamé le 31 mars une grève de la faim pour dénoncer ses mauvaises conditions de détention qui s’est achevée il y a quelques jours. D’après lui, l’administration pénitentiaire refusait de lui donner accès à un médecin, de lui fournir des médicaments et le “torturait” par privation de sommeil en le réveillant “huit fois par nuit”. Il lui était également refusé, toujours d’après lui, tous les livres à l’exception… de la Bible.

Tags:
Russie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement