Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 07 mai |
Bienheureuse Gisèle
home iconCulture
line break icon

Une capsule temporelle retrouvée au sommet d’une cathédrale

Adalbert d'Esztergom

Ivan Vasylyev - shutterstock

La cathédrale Saint-Adalbert d'Esztergom (Hongrie).

Caroline Becker - Publié le 19/04/21

Un petit cylindre métallique, caché à l'intérieur de la croix sommitale de la cathédrale Saint-Adalbert d'Esztergom (Hongrie) depuis le XIXe siècle, a été retrouvé lors de travaux de restauration.

C’est un saut de presque deux siècles qu’ont fait les ouvriers en charge de la restauration de la cathédrale Saint-Adalbert d’Esztergom, l’un des plus grands sanctuaires de Hongrie. En janvier, alors qu’ils démontent la grande croix qui surmonte la coupole pour la restaurer, ils retrouvent à l’intérieur un cylindre métallique énigmatique. Confié aux mains des historiens et des experts scientifiques, celui-ci est ouvert avec précaution. À l’origine parfaitement hermétique, l’objet apparaît endommagé par un éclat d’obus, conséquence de la Seconde Guerre mondiale. Malgré tout, cette capsule temporelle a précieusement conservée la totalité de son contenu.

À l’intérieur, des manuscrits relatifs au trente premières années du chantier de la construction de la cathédrale — qui a commencé en 1822 — notamment l’édification de la grande croix dressée en 1845 ainsi que quelques documents en latin et des archives du diocèse. Un livre contenant les noms des ecclésiastiques et des paroisses y a également été inséré. L’objet contenait également deux récipients en verre formant, à l’origine, qu’un seul et même objet mais qui sont aujourd’hui brisés.

Cachée depuis 176 ans

Qui a bien pu décider de cacher cette capsule temporelle ? Scellée et enfermée dans la croix depuis 1855, cette capsule serait probablement l’idée de József Kopácsy, archevêque d’Esztergom de 1838 à 1847. «L’archevêque Kopacsy savait qu’il ne verra pas la fin du chantier de son vivant, aussi, lorsque la croix a été achevée, il a voulu laisser à l’intérieur une empreinte à la mémoire des bâtisseurs et de son époque», a déclaré Csaba Török, le directeur du Trésor de la cathédrale Saint-Adalbert. Après restauration, les objets seront exposés au musée chrétien d’Esztergom. Et pour poursuivre la tradition, une nouvelle capsule temporelle sera insérée dans la croix pour les générations futures. Elle sera scellée le 30 juin prochain.

Tags:
cathedraleHongrie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WHATSAPP
Edifa
Joies et limites des groupes WhatsApp familiaux
2
POPE FRANCIS
Agnès Pinard Legry
Voici comment participer au « marathon de prière » du pape Franço...
3
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
4
I.Media
Pourquoi la date de canonisation de Charles de Foucauld n’a...
5
Mathilde de Robien
Une émotion, une astuce de saint : accueillir la tristesse avec T...
6
TEENAGERS, LOVE, PARK
Edifa
Comment distinguer le flirt de l’amour vrai ?
7
WEB2-ALEXEI NAVALNY-RUSSIA-shutterstock_1662094504.jpg
Agnès Pinard Legry
Russie : le message inattendu d’Alexeï Navalny pour Pâques
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement