Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 24 février |
Saint Modeste
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Carême : le pape François rappelle le vrai sens du jeûne

WEB2-CROSS-DESERT-shutterstock_1360713707.jpg

PopCultured I Shutterstock

I.Media - publié le 16/02/21

"Libérer notre existence de tout ce qui l’encombre" pour redécouvrir Dieu, voici le vrai sens du jeûne, a rappelé le pape François dans son message de carême diffusé le 12 février.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Alors que ce 17 février marque l’entrée en carême avec le Mercredi des cendres, le pape François est revenu sur la signification du jeûne, ce « chemin de la pauvreté et du manque ». « Libérer notre existence de tout ce qui l’encombre » pour redécouvrir Dieu, l’aimer, et aimer notre prochain, tel est le vrai sens du jeûne, a ainsi rappelé le souverain pontife dans son message de carême diffusé le 12 février 2021.

Durant quarante jours, les chrétiens sont appelés à vivre le « jeûne, la prière et l’aumône » pour incarner « une foi sincère, une vivante espérance et une charité active ». Ces trois éléments sont « les conditions et les expressions de notre conversion », souligne-t-il.

Un objectif de « pauvreté consentie »

Mais le successeur de Pierre précise la façon dont le jeûne doit être compris et vécu. D’abord, il fixe l’objectif de cette « pauvreté consentie ». Celle-ci doit conduire « ceux et celles qui le vivent dans la simplicité du cœur à redécouvrir le don de Dieu ». Elle doit aussi permettre de « comprendre notre réalité de créatures » établies à l’image de Dieu et « qui trouvent en lui leur accomplissement ».

S’appuyant ensuite sur la pensée de saint Thomas d’Aquin, le pape rappelle que le jeûne nous aide à aimer Dieu et notre prochain car « il favorise le mouvement qui amène à concentrer l’attention sur l’autre en l’identifiant à soi-même ».


ceriser en fleurs

Lire aussi :
Entrer en carême par la fenêtre de notre âme

En expliquant que le Carême est un temps pour recevoir Dieu et « le laisser “établir sa demeure” en nous », le pontife argentin en déduit qu’il nous faut dès lors « libérer notre existence de tout ce qui l’encombre ». Et de citer finalement deux exemples qui, dans les sociétés contemporaines, peuvent encrasser les âmes et les esprits, « ce trop-plein d’informations, vraies ou fausses » ou bien encore les « produits de consommation ».

Tags:
CarêmeJeûnePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement