Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mai |
Sainte Ursule Ledochowska
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Pour restaurer le clocher, la promesse d’un donateur providentiel

EGLISE DE CHENIERS

© Google street view

Caroline Becker - publié le 01/02/21

Une mystérieuse personne qui souhaite garder à tout prix l'anonymat a proposé de verser plusieurs milliers d'euros pour la restauration du clocher de Chéniers dans la Creuse. Une aubaine alors que ses habitants cherchent à le remettre en état depuis plusieurs années.

“Je suis le seul à connaître son identité”, assure Jean-Michel Lemoyne de Forges, fondateur, il y a onze ans, de l’association des Amis de l’église Notre-Dame de l’Assomption à Chéniers dans la Creuse. Il y a deux ans, ce dernier reçoit un message d’une personne exprimant le souhait de donner l’équivalent de 150.000 euros pour la restauration du clocher. Seule condition ? Rester totalement anonyme. Depuis, il a échangé avec le notaire du potentiel donateur pour évoquer les modalités. “Rien n’est encore signé mais la promesse est sérieuse”, précise Jean-Michel Lemoyne de Forges.

Un donateur dont on ignore tout !

Bien qu’il connaisse son identité, Jean-Michel Lemoyne de Forges assure ne pas connaître les motivations de ce généreux donateur. “Il n’a rien voulu dire”, affirme-t-il. Est-il originaire de la commune ? A-t-il passé ses vacances là-bas ? On ne le saura jamais. “Il connait sans doute bien l’église” suppose Jean-Michel Lemoyne de Forges “car il ne souhaite pas voir son nom  inscrit à côté des plaques commémoratives qui existent déjà à l’intérieur de l’édifice”.

CHENIERS-CREUSE-PORCHE-CLOCHER.png
GoogleStreetView

Quoiqu’il en soit, cette donation apparaît comme une aubaine pour la commune qui chercher à restaurer le clocher depuis de nombreuses années. Construit sous forme d’un clocher-porche — cas rare dans la Creuse — les ouvertures ont été bouchées en 1904. La mairie aimerait ainsi lui redonner son lustre d’antan. “L’idée est de lui rendre l’aspect qu’il avait au XIIIe siècle”, précise Jean-Michel Lemoyne de Forges. Attaché à l’édifice, celui-ci mène depuis onze ans avec l’association un gros travail d’animation pour continuer de faire vivre la petite église. Expositions, concerts sont ainsi proposés chaque année au cours de l’été. Des animations suspendues actuellement à cause du Covid-19. Toujours affectée au culte, l’église de Chéniers accueille quelques messes par an dont la plus importante est célébrée le 15 août en l’honneur du vocable de l’église.

En janvier, la mairie a chargé un architecte d’étudier le projet de restauration. Un appel au mécénat va  également être lancé avec la Fondation du Patrimoine. “La meilleure façon de préserver l’anonymat du donateur”, explique Jean-Miche Lemoyne.

Pour aller plus loin : ces clochers-peignes que l'on trouve partout en France

JEAN-MICHEL LE GUILCHER

Lire aussi :
Il prenait tous les risques pour réparer les clochers

Tags:
ÉglisePatrimoine
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement