Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 03 mars |
Saint Guénolé
home iconBelles Histoires
line break icon

Leon et Fern, la magnifique amitié entre un petit garçon autiste et un cocker

Soloviova Liudmyla / Shutterstock

Photo d'illustration.

Annalisa Teggi - Publié le 25/01/21

Alors qu'il ne parlait pas et avait des difficultés à s'ouvrir aux autres, Leon, un petit garçon anglais autiste, s'est épanoui grâce à Fern, un cocker, qui l'a aidé s'ouvrir au monde.

C’est l’histoire d’une rencontre entre un petit garçon et un chien à la Belle et Sébastien. Sauf que là, les deux protagonistes s’appellent Fern et Leon et que Fern est un cocker, et non un chien de montagne des Pyrénées. Mais qu’à cela ne tienne, l’histoire est tout aussi émouvante. Leon Kirby-Bulner est un petit garçon autiste qui vit avec ses parents à Andover, dans le comté du Hampshire (Royaume-Uni). Jusqu’à ses 4 ans, il ne parlait pas, n’établissait pas de contact visuel, n’interagissait pas et semblait rester enfermé dans un monde inaccessible à ses proches.


DOGS THERAPY

Lire aussi :
Lola, chien de berger au grand cœur

C’était sans compter l’arrivée d’un chiot nommé Fern. « Leon était malheureusement enfermé dans son propre petit monde, mais quand il a rencontré Fern, cela a été le coup de foudre », a déclaré sa mère Hayley, 44 ans, au Dailymail. « Il avait une étincelle dans les yeux que nous n’avions jamais vue auparavant. […] Il communique très bien maintenant et bavarde sans arrêt ». Le garçonnet et le cocker sont rapidement devenus inséparables, au point que les parents de Leon l’ont surnommé « Mancub » (petit d’homme) en référence à Mowgli dans Le Livre de la jungle, un enfant élevé au sein d’une meute de loups. Car c’est un chien qui a ouvert l’esprit de Leon au monde des mots.

« L’aide que Fern nous apporte chaque jour ne peut être sous-estimée », poursuit la mère de famille, détaillant que le chien aide Leon à se calmer lorsqu’il craque, surveille les escaliers pour l’empêcher de se blesser, s’interpose quand il essaie de se cogner la tête et lui apporte du réconfort si nécessaire. Convaincus des bienfaits de la présence du cocker, les parents du petit garçon publient régulièrement des photos du binôme de choc sur les réseaux sociaux. Forts de leur expérience, ils ont même lancé une campagne de financement participatif afin de pouvoir aider d’autres parents d’enfants autistes. Car une belle histoire peut en inspirer de nombreuses autres.




Lire aussi :
Cette mère raconte comment l’autisme est entré dans sa vie

Tags:
amitiéanimauxautismeChienenfanthandicapRoyaume-Uni
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
2
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
3
Anne Bernet
Les 110 innocents des Lucs-sur-Boulogne, le plus horrible massacr...
4
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
5
LIBBY OSGOOD
Sandra Ferrer
Libby, la scientifique de haut-vol de la NASA devenue religieuse
6
cathédrale de Nice
Bérengère Dommaigné
Soulagement à Nice et Dunkerque, les messes sont autorisées
7
Rachel Molinatti
TikTok : le calcul « hallucinant » du père Matthieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement