Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 23 avril |
Saint Georges
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

“Noël peut faire disparaître le pessimisme de la pandémie”

WEB2-POPE-FRANCIS-AUDIENCE-DEC-16-2020-CHRISTMAS-VATICAN-MEDIA-.jpg

© Vatican Media

I.Media - publié le 23/12/20

La fête de Noël aide à ne pas se "laisser submerger par les défaites et par les échecs", a déclaré le pape François, ce mercredi 23 décembre lors de l'audience générale. Cette célébration, a-t-il souligné, peut "faire disparaître" des cœurs et des esprits "le pessimisme qui s’est aujourd’hui diffusé à cause de la pandémie".

Le pape François a poursuivi sa catéchèse sur la prière lors de l’audience générale ce mercredi 23 décembre, s’arrêtant, en cette veille de Noël, sur la nécessité de se préparer spirituellement à cet événement de l’année liturgique. Dans la bibliothèque du Palais apostolique, la salle ayant été spécialement apprêtée avec une crèche et un sapin, il a s’est arrêté sur les leçons qu’enseignent à chacun “la simplicité et l’humanité de Noël”.

Noël est une “pure grâce” qui peut “faire disparaître” des cœurs et des esprits “le pessimisme qui s’est aujourd’hui diffusé à cause de la pandémie”, a déclaré l’évêque de Rome. Cette fête peut aider “à ne pas [se] laisser submerger par les défaites et par les échecs”.

Noël, un “évènement décisif”

La “faiblesse” de Jésus qui se fait pleinement homme, le péché excepté, “est un enseignement parce qu’elle nous révèle l’amour de Dieu”. “Dieu ne nous a pas regardés d’en haut, il n’est pas passé à côté, il n’a pas eu horreur de notre misère”, mais est venu au milieu de l’humanité, a expliqué le pontife.


jésus dans la crèche

Lire aussi :
Et si nous redécouvrions Noël comme la fête du Salut ?

Noël est un “événement décisif, un feu éternel que Dieu a allumé dans le monde” qui “ne peut pas être confondu avec les choses éphémères”, a insisté le pape François. Il ne faut pas le réduire “à une fête uniquement sentimentale ou consumériste, riche de cadeaux et de vœux, mais pauvre de foi chrétienne et pauvre d’humanité”.

La crèche, image de la tendresse du Christ

Le successeur de Pierre a appelé à “méditer un peu en silence devant la crèche”, rappelant sa lettre apostolique signée à Greccio (Italie) le 1er décembre 2019, Admirabile signum. Sortant de son texte il a rapporté une conversation avec des spécialistes en intelligence artificielle, qui reconnaissaient que les robots peuvent tout faire, mais “ne peuvent pas être tendre”. “C’est de cela dont nous avons besoin aujourd’hui”, a-t-il insisté, car “si la pandémie nous a obligés à être plus éloignés, Jésus, dans la crèche, nous montre la voie de la tendresse pour être proches, pour être humains”.

S’adressant aux fidèles de langue allemande, le pape François a appelé à ne pas oublier les personnes seules en cette période de fête, exhortant à passer un “simple coup de téléphone” pour leur faire sentir de la proximité. Aux fidèles de toutes les langues, le pontife a enfin souhaité des joyeuses fêtes de la Nativité.

Tags:
Audience généraleCovidcrècheNoëlPape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement